Les effets des pratiques corporelles en classe sur l’attention des élèves et la posture de l’enseignant - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Les effets des pratiques corporelles en classe sur l’attention des élèves et la posture de l’enseignant

Abstract

During class, more and more pupils wag, which affects their attention. Faced with this difficulty, teachers are tense and have problems with managing their groups. The aim of this report is to assess how motor-activities in class affect pupils’ attention and teachers’ postures. Therefore, we asked ourselves how engaging pupils' motor-activities in class can benefits their attention, improve their learning abilities and guide teachers towards a better class management? To answer this question, we drew hypotheses from our researches. The first hypothesis suggests that implementing motor-activities improves pupils’ attention. The second one highlights the idea that such practices allow teachers to create a more serene atmosphere for their class. To verify these hypotheses, we carried out a field survey with a preschool and a first-grade classes. We also conduct a self-administered questionnaire intended for teachers. This made it possible to compare the results of our survey with those of teachers who have also implemented such activities in their classes. The results of the survey confirm that motor-activities foster pupils’ attention and contribute to soothe the classroom’s environment. Further researches and experiments should make it possible to reinforce this teaching method in class to transform it into a real “class culture”.
En classe, de plus en plus d’élèves sont agités ce qui a pour conséquence d’affecter leur attention au cours de leur apprentissage. Face à cette difficulté, les enseignants sont tendus et ont dû mal à gérer le groupe classe. L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets des pratiques motrices en classe sur l’attention des élèves et la posture de l’enseignant. La problématique est par conséquent la suivante : dans quelle mesure engager l’activité motrice des élèves en classe, peut favoriser leur attention et guider l’enseignant vers une meilleure gestion du groupe ? Pour répondre à cette problématique, des hypothèses de recherches ont été définies. La première suggère que la mise en place d’activités motrices favoriserait l’attention des élèves. La seconde, met en avant l’idée que ces pratiques permettraient à l’enseignant d’instaurer un climat de classe plus serein. Afin de pouvoir vérifier ces hypothèses, une enquête sur le terrain a été menée afin de collecter des données. De plus, un questionnaire auto-administré destiné aux enseignants a permis de comparer les données de l’enquête à ceux des enseignants ayant mis en place ce dispositif dans leur classe. Dans le cadre d’une démarche comparative, les résultats recensés et analysés montrent que les activités corporelles favorisent l’attention des élèves et contribuent à un climat de classe plus apaisé. Des recherches ultérieures devraient permettre de renforcer ce dispositif au sein des classes afin de le transformer en véritable « culture de classe ».
Fichier principal
Vignette du fichier
MRP lauret Maeva et Hoarau Amélie.pdf (1.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03248154 , version 1 (03-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03248154 , version 1

Cite

Marie-Amélie Hoarau, Maëva Lauret. Les effets des pratiques corporelles en classe sur l’attention des élèves et la posture de l’enseignant. Education. 2021. ⟨dumas-03248154⟩
675 View
1932 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More