Les lentilles de contacts en ophtalmo-pédiatrie : un équipement thérapeutique sûr et efficace dans le traitement des anomalies réfractives chez l’enfant - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Les lentilles de contacts en ophtalmo-pédiatrie : un équipement thérapeutique sûr et efficace dans le traitement des anomalies réfractives chez l’enfant

Abstract

OBJECTIF : Décrire les différentes situations dans lesquelles une adaptation en lentilles de contact peut être réalisée chez des enfants. Évaluer le nombre et les causes d’abandon du port de lentille au cours du suivi. Relever les complications causées par le port de lentille. MATÉRIEL & MÉTHODE : Étude rétrospective réalisée au CHU de Clermont-Ferrand entre janvier 2017 et mars 2020. Les paramètres étudiés étaient le sexe, l’âge des patients au moment de la primoadaptation, le motif d’adaptation, l’acuité visuelle, le type de lentilles adaptés. Nous avons également relevé les complications qui ont été retrouvées tout au long du suivi et quels ont été les patients qui ont abandonné le port de lentille. RÉSULTATS : 52 patients et 95 yeux ont été inclus. L’âge moyen au moment de l’adaptation était 10,7 ans. La durée moyenne du suivi des patients entre la date d’adaptation et la date de la dernière consultation était de 1,5 ans (+/- 0,8). Sur les 52 patients : 18 (soit 35%) ont abandonnés l’adaptation en lentilles et 34 (soit 65%) ont été considéré comme une adaptation réussi. 19 (37%) ont été adapté pour cause thérapeutique et 33 (63%) à leur demande c’est à dire pour raison esthétique. Les différentes causes d’adaptations en lentilles sont les suivantes : astigmatisme : 3 patients (6%), hypermétropie : 25 patients (48%), myopie forte : 1 patient (2%), anisométropie : 8 patients (15%), aphakie : 8 patients (15%), strabisme accommodatif : 7 patients (14%). Parmi les 52 patients adaptés : 41 (79%) ont été adaptés en LRPG et 11 patients (21%) ont été adapté en LSH. 12 patients (67%) ont abandonnés à cause du problème de confort p<0,001 et aucune complication infectieuse n’a été relevée. CONCLUSION : Les LRPG sont extrêmement sûr et permettent d’élargir les motifs d’adaptation en lentilles chez les enfants. Les adaptations pour raison esthétique viennent compléter les causes classiques comme l’aphaquie ou les anisométropies. Le motif le plus fréquent d’abandon est le manque de confort en LRPG suivi par les problèmes de manipulation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse LIBAULT Agnathe.pdf (2.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03250044 , version 1 (04-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03250044 , version 1

Cite

Agathe Libault. Les lentilles de contacts en ophtalmo-pédiatrie : un équipement thérapeutique sûr et efficace dans le traitement des anomalies réfractives chez l’enfant. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03250044⟩
206 View
462 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More