Prise en charge d’une incisive centrale maxillaire permanente impactée ankylosée : analyse de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Prise en charge d’une incisive centrale maxillaire permanente impactée ankylosée : analyse de la littérature

Abstract

The management of an impacted ankylosed permanent maxillary central incisor is a challenge that the general practitioner will face at least once in his career. Ankylosis is a replacement process that involves the disappearance of the dentoalveolar ligament and the fusion of the tooth and its supporting bone. This phenomenon can be reversible and limited or irreversible and progressive, leading to the replacement of the tooth by bone. This phenomenon can be detected incidentally or by clinical and radiographic tests. Ankylosis is often diagnosed in adolescence in connection with severe trauma such as impaction or expulsion / re-implantation. If ankylosis is declared, the general practitioner must contact the orthodontist in order to coordinate care. Ankylosis causes aesthetic and functional damage which can worsen depending on the age of onset and therefore the growth balance.
After multidisciplinary discussion and with the patient, the management will be carried out in the most conservative way possible. All the techniques described in the literature are presented and described in this work: The solution chosen will depend on the degree of infra-position of the ankylosed tooth and the risk of worsening over time related to facial growth. In keeping with the therapeutic gradient, we will first find abstention, conservative and prosthetic care. But sometimes it will be necessary to use surgical techniques (dislocation, osteotomies, alveolar distraction, bone stretching, re-implantation, apicotomy) sometimes associated with orthodontics. Nevertheless, the dentist may have to opt for less conservative solutions (decoration, self-transplantation and avulsion) associated with the replacement of the tooth by fixed dental prosthesis (conventional and bonded bridges) or implant. The treatments can be long and will often require the use of a temporization (bonded wire, bonded or fiber-reinforced bridge, removable prosthesis). The objective of this thesis is to use the solutions proposed to choose the most suitable therapy in the context of a clinical case at the Saint Roch University Hospital in Nice.
La prise en charge d’une incisive centrale maxillaire permanente impactée ankylosée est un défi auquel l’omnipraticien sera confronté au moins une fois dans carrière. L’ankylose est un processus de remplacement qui correspond à une disparition du ligament dento-alvéolaire et une fusion de la dent et de l’os de soutien. Ce phénomène peut être réversible et limité ou irréversible et progressif allant jusqu’au remplacement de la dent par de l’os. Ce phénomène est décelable de manière fortuite ou par des tests cliniques et radiographiques. L’ankylose est souvent diagnostiquée à l’adolescence en rapport avec un traumatisme sévère de type impaction ou expulsion/ré-implantation. Si une ankylose est déclarée, l’omnipraticien doit se mettre en relation avec l’orthodontiste afin de coordonner les soins. L’ankylose entraine des préjudices esthétiques et fonctionnels qui peuvent s’aggraver en fonction de l’âge d’apparition et donc du solde de croissance.
Après discussion pluridisciplinaire et avec le patient, la prise en charge sera réalisée de manière la plus conservatrice possible. Toutes les techniques décrites dans la littérature sont présentées et décrites dans ce travail : La solution retenue dépendra du degré d’infra-position de la dent ankylosée et du risque d’aggravation dans le temps lié à la croissance faciale. Dans le respect du gradient thérapeutique on retrouvera d’abord l’abstention, les soins conservateurs et prothétiques. Mais il faudra parfois faire appel à des techniques chirurgicales (luxation, ostéotomies, distraction alvéolaire, bone stretching, ré-implantation, apicotomie) parfois associées à de l’orthodontie. Néanmoins, le chirurgien-dentiste peut être amené à opter pour des solutions moins conservatrices (décoronation, auto-transplantation et avulsion) associées au remplacement de la dent par prothèse fixe dentaire (bridges conventionnels et collés) ou implantaire. Les thérapeutiques peuvent être longues et nécessiteront souvent l’usage d’une temporisation (fil collé, bridge collé ou fibré, prothèse amovible). L’objectif de cette thèse est de s’aider des solutions proposées pour choisir la thérapeutique la plus adaptée dans le cadre d’un cas clinique du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Saint Roch à Nice.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021NICED005.pdf (99.49 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03252610 , version 1 (07-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03252610 , version 1

Cite

Yuji Milliere. Prise en charge d’une incisive centrale maxillaire permanente impactée ankylosée : analyse de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03252610⟩
29 View
1 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More