Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’éditorialisation des discours « on peut plus rien dire » : la « liberté d’expression » en fétiche

Résumé : Cette recherche porte sur les usages rhétoriques de la « liberté d’expression » dans les discours médiatiques fustigeant le « politiquement correct ». Partant de l’expression métadiscursive « on peut plus rien dire », l’étude propose une nouvelle catégorisation de la « liberté d’expression », en dehors du champ juridique. Elle essaie ainsi de défricher un champ de réflexion en sciences de l’information et de la communication, autour de la notion de « liberté d’expression » comme un dispositif sur l’ordre du discours, démystifiant alors son aura juridique et universaliste.
Croisant des références théoriques issues des sciences des lettres et du langage et de la sociocritique, à des travaux issus des études sur le genre ou relatifs à la blanchité, ce mémoire est caractérisé par une certaine pluridisciplinarité, qu’il s’efforce d’allier à une approche communicationnelle en savoir situé. En somme, cette recherche propose une méthodologie originale « bricolée » à partir de la notion de formule (Krieg-Planque) en analyse de discours, et portant sur un corpus de plusieurs centaines d’articles issus de la presse généraliste, récoltés grâce à la base de données Europresse.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03257859
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Friday, June 11, 2021 - 10:43:05 AM
Last modification on : Tuesday, July 13, 2021 - 3:30:15 AM

File

GRISON Thibault_DUMAS (1).pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03257859, version 1

Citation

Thibault Grison. L’éditorialisation des discours « on peut plus rien dire » : la « liberté d’expression » en fétiche. Sciences de l'information et de la communication. 2020. ⟨dumas-03257859⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

8