Dégoût alimentaire, bon à jeter, bon à manger : stratégie d’un modèle qui instaure un nouveau regard sur l’alimentation - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Dégoût alimentaire, bon à jeter, bon à manger : stratégie d’un modèle qui instaure un nouveau regard sur l’alimentation

Abstract

Depuis une poignée d'années, une myriade de start-up se lance sur le créneau du gaspillage alimentaire. Ce créneau a évolué à un tel point qu’il en est devenu un vrai marché. Comerso, Frigo Magic, Zéro-Gâchis, OptiMiam, Eqosphere ou encore Phenix… La plupart de ses acteurs n’ont même pas cinq ans d’ancienneté et sont pourtant déjà solidement ancrés dans les habitudes de certains consommateurs.
Au sein de ce nouveau marché, nous nous intéressons aux plateformes qui mettent en relations les consommateurs avec les restaurateurs et autres commerces alimentaires possédant des stocks de nourriture invendus. Nous nous intéresserons tout particulièrement au leader, TooGoodToGo. Notre étude tente de mettre en lumière les stratégies mises en place par la marque pour instaurer un nouveau regard sur l’aliment et modifier le comportement des consommateurs.
Nous avons tout particulièrement cherché à comprendre quelles sont les stratégies de communication mises en place par la marque pour changer les représentations classiques du consommateur. Nous avons, plus spécifiquement, cherché à interroger l’impact de la prodigalité du choix, de la déshumanisation, et de la moralisation de l’achat sur le comportement du consommateur et son rapport à l’aliment.
Pour mener à bien cette étude, nous avons choisi une approche méthodologique croisée, regroupant des analyses sémiologiques de contenus de la marque et d’autres acteurs agroalimentaires, des entretiens semi-directifs avec des clients du site et l’administration d’un questionnaire sur les représentations et le choix alimentaires par voie électronique.
Au terme de notre travail de recherche, nous avons vu émerger une stratégie de valorisation alimentaire grâce à la sensibilisation par l’image et la surpression du choix, appuyée par des représentations du désir et de la surprise ; une stratégie d’humanisation par l’incarnation au sein du discours de marque ; et enfin, une stratégie de sensibilisation et de moralisation de la consommation alimentaire par l’instauration de nouveaux modèles d’exemplarité.
Ce mémoire nous a permis de conclure que les stratégies de communication de ces acteurs reposaient sur des représentations collectives ancrées dans nos sociétés que les nouveaux modèles faisaient émerger et renforcer par son discours, ses visuels, et ses actions.
Fichier principal
Vignette du fichier
NERAS Paul _DUMAS.pdf (3.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03259969 , version 1 (14-06-2021)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03259969 , version 1

Cite

Paul Neras. Dégoût alimentaire, bon à jeter, bon à manger : stratégie d’un modèle qui instaure un nouveau regard sur l’alimentation. Sciences de l'information et de la communication. 2020. ⟨dumas-03259969⟩
113 View
58 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More