Dans l’étude SPICES, quels sont les freins à l’évaluation du risque cardiovasculaire par le score Interheart selon les évaluateurs ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Dans l’étude SPICES, quels sont les freins à l’évaluation du risque cardiovasculaire par le score Interheart selon les évaluateurs ?

Abstract

Cardiovascular disease (CVD) develops gradually. Their appearance can be limited by controlling modifiable risk factors. The usual scientific scores include biological measurements that are expensive and require trained personnel. The SPICES project is an international, multi-center implementation study that evaluates the impact of non-pharmaceutical strategies in the onset of CVD using the Non-Laboratory Interheart Score (NLIHRS). This thesis conducted in Centre Ouest Bretagne (COB), seeks the elements which prevent the realization of the NL-IHRS when it is carried out by people who do not have full medical training. Method: it is a qualitative study using semi-structured individual interviews. Beginning students of nursing and medicine studies, final students of physiotherapy and citizen volunteers have conducted cardiovascular risk assessment events in the COB country. Subsequently, they were recruited according to sampling criteria including gender, age, education, place of residence and occupation of parents. The interview grid approached six themes; the interviews were continued until the theoretical data saturation. The results were analyzed by two researchers and the work was split into two theses. Results: the theoretical saturation of the data was obtained after nine interviews and confirmed by two additional interviews. The interview guide has been amended twice. Four main areas were identified: obstacles linked to the population, obstacles linked to the organization, obstacles linked to the evaluators and obstacles linked to the support available before and during the evaluation events. Conclusion: the media coverage around the evaluation of cardiovascular risk seems essential. In addition, health education seems necessary to raise awareness among the population. The risk assessment can be performed by non-medical personnel, but it is necessary to achieve a minimum training including the basics of the pathology concerned and also the basics of medical communication.
Les maladies cardiovasculaires (MCV) se développent progressivement. Leur apparition peut être limitée par la maitrise des facteurs de risques modifiables. Les scores scientifiques communément réalisés comprennent des mesures biologiques onéreuses et nécessitant du personnel formé. Le projet SPICES est une étude internationale d’implémentation multicentrique qui évalue l’impact de stratégies non médicamenteuses dans l’apparition des MCV en utilisant le score non-Laboratory interheart (NL-IHRS). Cette thèse réalisée en Centre Ouest Bretagne (COB) cherche les éléments qui freinent la réalisation du NL-IHRS lorsqu’il est effectué par des personnes n’ayant pas une formation médicale achevée. Méthode : étude qualitative par entretiens individuels semi-structurés. Des étudiants en début de cursus d’étude d’infirmier et de médecine, des étudiants en fin d’étude de kinésithérapie et des citoyens volontaires ont réalisé des journées d’évaluation du risque cardiovasculaire (RCV) dans le pays COB. Par la suite, ils ont été recrutés selon des critères d’échantillonnage comprenant le sexe, l’âge, la formation, le lieu de résidence et la profession des parents. La grille d’entretien a abordé six thèmes, les entretiens ont été réalisé jusqu’à saturation théorique de données. Les résultats ont été analysés par deux chercheuses puis le travail a été scindé en deux volets. Résultats : la saturation théorique des données a été obtenu neuf entretiens et confirmée par deux entretiens supplémentaires. Le guide d’entretien a été modifié deux fois. Quatre grands axes ont été identifiés à l’issue des entretiens : les freins liés à la population, les freins liés à l’organisation, les freins liés aux évaluateurs et les freins liés au support disponible avant et pendant les journées d’évaluation. Conclusion : la médiatisation autour de l’évaluation du RCV parait primordiale. De plus, une éducation à la santé à réaliser en amont semble nécessaire afin de sensibiliser la population. L’évaluation du risque peut être effectuée par du personnel non médical mais il est nécessaire que cela soit réalisé après une formation minimale comprenant les bases de la pathologie concernée et également les bases de la communication médicale.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-Medecine-Generale-2021-MIHAILOVIC_Melissa .pdf (2.01 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03261787 , version 1 (16-06-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03261787 , version 1

Cite

Mélissa Mihailovic. Dans l’étude SPICES, quels sont les freins à l’évaluation du risque cardiovasculaire par le score Interheart selon les évaluateurs ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03261787⟩
43 View
165 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More