Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact des délais d'admission, de transfusion et d'hémostase chez le traumatisé grave dans un trauma center de niveau 1. Étude rétrospective

Résumé : Contexte : les traumatismes graves sont la première cause de mortalité des sujets de moins de 40 ans et le choc hémorragique traumatique est la première cause avec 39% des décès. Les délais de prise en charge sont la 1ère cause de mortalité évitable. La littérature actuelle a montré des effets bénéfiques de la réduction des délais de prise en charge préhospitalière, transfusionnel et d’hémostase séparément mais l’effet de ces trois conditions réunies n’a encore jamais été évalué. L’objectif principal de ce travail était d’évaluer l’effet sur l’épargne transfusionnelle de l’association d’une prise en charge préhospitalière de moins d’une heure, avec une transfusion et une hémostase précoce en trauma center. Méthode : étude observationnelle rétrospective monocentrique réalisée entre 2013 et 2018, au sein de HIA Sainte Anne de Toulon, centre de traumatologie de niveau 1. Ont été inclus tous les traumatisés graves (ISS > 15) ayant au moins un des critères d’inclusion suivant : PAS < 100 mmHg à l’arrivée au déchocage et/ou nécessité d’un support aminergique au déchocage et/ou transfusion ≥ 3 CGR sur les 24 premières heures. La population est répartie en deux groupes selon la combinaison de trois délais de prise en charge comprenant le délai préhospitalier, transfusionnel et d’hémostase avec groupe « triade vitale + » et « triade – ». Résultats : ont été inclus, 268 patients dont 23 dans le groupe « triade + » et 245 dans le groupe « triade – ». Dans un trauma system mature, seul le délai d’intervention du SAMU était associé à une augmentation du risque de transfusion massive chez les traumatisés sévères en choc hémorragique (OR 1,052 ; IC 95% 1,010 – 1,095 et P = 0,014). La combinaison de réduction des délais préhospitalier, de transfusion, de déchocage n’était pas associée à une diminution du besoin en transfusion massive les 24 premières heures. Conclusion : le délai d’intervention du SAMU était associé à une augmentation du risque de transfusion massive dans un trauma system mature. Par contre, une réduction du délai transfusionnel, de déchocage, et d’admission en trauma center n’avait pas d’influence. Ces résultats suggèrent que dans un trauma system mature, les efforts soient maintenant portés vers une réduction des délais d’intervention préhospitalier.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03279345
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Tuesday, July 6, 2021 - 2:27:49 PM
Last modification on : Wednesday, July 14, 2021 - 3:26:35 AM

File

THESE CALABUIG 25-06-2021 OK.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03279345, version 1

Collections

Citation

Marie Calabuig. Impact des délais d'admission, de transfusion et d'hémostase chez le traumatisé grave dans un trauma center de niveau 1. Étude rétrospective. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03279345⟩

Share

Metrics

Record views

7

Files downloads

4