Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévention des conflits médecin/patient pour éviter les violences. Étude qualitative sur les moyens utilisés par les médecins généralistes du Languedoc-Roussillon

Résumé : La relation médecin-malade est au coeur du soin depuis les débuts de la médecine. De nos jours, notamment basée sur la communication, la confiance, le respect mutuel, l’empathie, cette relation a connu des transformations au cours de ces derniers siècles. Elle est parfois source de conflit entre le médecin et le patient et peut, si n’est pas pris à temps, amener à la violence. MÉTHODE : au cours d’entretiens semi-dirigés, cette étude qualitative souhaite explorer les moyens développés par les médecins généralistes pour prévenir les conflits afin d’éviter les violences. Une analyse thématique a été appliquée. RÉSULTATS : quatorze entretiens réalisés d’une durée moyenne de 23 minutes avec saturation des données, d’avril à juillet 2020. Les médecins organisent leur planning ou gèrent leur temps de consultation afin de limiter l’attente des patients. Ils peuvent expliquer aux patients la raison du retard, essayer de leur proposer des solutions face à l’attente. La communication, la connaissance du patient, le considérer comme acteur de sa santé, offrent au médecin généraliste la possibilité de prendre des décisions avec le patient, évitant les décalages de compréhension entre patient et médecin. Les médecins ayant une facilité de stationnement, une accessibilité au cabinet, des secrétaires sur place qui puissent répondre aux questions des patients et un espace d’attente confortable permettent à leurs patients un accueil apaisant qui semble arriver à prévenir des situations de colère ou agression. Face à un patient ayant une pathologie psychiatrique ou addictive certains médecins se trouvent démunis par manque de connaissance du patient ou de sa maladie et adressent plus facilement le patient à un confrère pour lui assurer une meilleure prise en charge et éviter les malentendus. Enfin des situations peuvent se trouver sans issue pour le médecin et le patient, une rupture de l’alliance est dans ce cas nécessaire pour le bien être des deux individus. CONCLUSION : la qualité et la conservation de la relation médecin/patient offrent aux médecins la possibilité de soigner son patient dans les meilleures conditions. Tous les aspects de cette relation sont importants pour prévenir les conflits ou les gérer afin d’éviter la violence entre un médecin et son patient. La relation doit nécessairement s’arrêter quand le patient, le médecin ou les deux souffrent.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03336947
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, September 7, 2021 - 2:32:41 PM
Last modification on : Monday, October 11, 2021 - 1:25:04 PM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2020_K...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03336947, version 1

Collections

Citation

Line Kochoedo. Prévention des conflits médecin/patient pour éviter les violences. Étude qualitative sur les moyens utilisés par les médecins généralistes du Languedoc-Roussillon. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03336947⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

10