Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs prédictifs de fibrillation atriale dans les suites d'AVC ischémiques d'origine embolique indéterminée (ESUS) : une cohorte monocentrique suivie par moniteur ECG implantable

Résumé : Un quart des infarctus cérébraux demeurent d’étiologie embolique de source inconnue (ESUS) au terme du bilan étiologique initial avec un risque de récidive sous traitement anti-agrégant plaquettaire supérieur à 4%/an. Dans cette population, le défi est la détection de la fibrillation atriale (FA) occulte dont l’incidence pourrait atteindre 25%. La stratégie de l’anticoagulation probabiliste n’a pas été démontrée dans cette population rendant nécessaire l’identification de patients ESUS à haut risque de FA occulte. L’objectif de notre étude est de déterminer les facteurs prédictifs de FA occulte documentée par moniteur ECG implantable (MEI) après un ESUS. Nous avons réalisé une étude observationnelle sur une cohorte monocentrique prospective constituée de patients ESUS consécutifs implantés d’un MEI à l’UNV de Marseille du 01.01.2020 au 31.01.2021. Le profil clinique, neuroradiologique, biologique, électrocardiographique et échocardiographique des patients ESUS ayant présenté au moins un épisode de FA (≥ 30s) durant le suivi a été comparé aux autres patients ESUS. Une analyse univariée complétée d’une analyse multivariée par régression logistique pas à pas descendante a été réalisée pour définir les facteurs prédictifs indépendants de FA. Quatre-vingt-douze patients ESUS ont été inclus avec un suivi médian par MEI de 270 jours. 18/92 (19,6%) patients ont présentés au moins un épisode de FA (≥ 30s). En analyse univariée, les variables significativement associées au diagnostic de FA occulte étaient : l’âge (75,4 vs 67,0 ans ; p=0,004), le score CHA2DS2-VASC (5,2 vs 4,3 ; p=0,012), le score AS5F (64,8 vs 71,7; p=0,011), le volume de l’OG (VOG) (30 vs 40 ml/m2; p=0,004), et le nombre d’extrasystoles auriculaires (ESA > 419/24h) (p=0.001). En analyse multivariée, le volume OG a été identifié comme seul facteur prédictif indépendant de FA occulte après un ESUS. Le seuil du volume OG discriminant de FA occulte a été calculé à 34 ml/m2 (Youden plot) (OR: 8,2 IC95% [2,4-28,5]). Dans cette cohorte d’ESUS implantée d’un MEI, la dilatation de l’OG (> 34ml/m2) apparait comme le seul critère prédictif indépendant de la survenue d’un épisode de FA occulte. Ce résultat est en adéquation avec le résultat de l’étude NAVIGATE-ESUS dont le sous- groupe des patients ESUS présentant une dilatation de l’OG semblait tirer un bénéfice de l’anticoagulation probabiliste sur la prévention de la récidive d’infarctus cérébral. Un essai thérapeutique devra confirmer cette hypothèse.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03367914
Contributor : Faculté de médecine AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 6, 2021 - 2:46:28 PM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 3:19:58 AM
Long-term archiving on: : Friday, January 7, 2022 - 7:03:50 PM

File

THESE COMPLETE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03367914, version 1

Collections

Citation

Marc David-Muller. Facteurs prédictifs de fibrillation atriale dans les suites d'AVC ischémiques d'origine embolique indéterminée (ESUS) : une cohorte monocentrique suivie par moniteur ECG implantable. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03367914⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

32