Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs prédictifs du succès d'une réparation valvulaire mitrale percutanée par Mitraclip : expérience au CHU de La Timone

Résumé : Introduction : la réparation valvulaire mitrale bord-à-bord percutanée est un traitement validé de l’insuffisance mitrale en cas de contre-indication chirurgicale. La sélection des patients qui en bénéficient réellement demeure toutefois incertaine. Notre étude a pour objectif de déterminer les paramètres cliniques, échographiques et procéduraux prédictifs d’une bonne réponse à cette intervention avec le dispositif MitraClip. Méthodes : nous avons analysé rétrospectivement les données concernant les patients qui ont bénéficié d’une implantation de MitraClip pour une insuffisance mitrale sévère symptomatique au CHU de La Timone Marseille. Un critère de jugement combinant l’absence de décès d’origine cardiovasculaire, l’absence de réhospitalisation pour insuffisance cardiaque et le gain d’au moins un stade NYHA à trois mois était utilisé pour définir la bonne réponse à la procédure. Résultats : parmi les 109 patients chez qui l’intervention a été pratiquée dans notre centre depuis janvier 2018, 106 ont pu bénéficier de l’implantation d’un ou plusieurs clips et ont été inclus dans notre étude. Parmi eux, 76 avaient une insuffisance mitrale primaire et 30 une insuffisance mitrale secondaire, avec un âge moyen de 81 ans. Le critère de jugement primaire a été atteint chez 65% des patients. Une réduction de la fuite à tout au plus un grade 2+ a été obtenue chez 87% des patients. Parmi les facteurs pré-procéduraux : l’indice de masse corporelle (IMC) élevé (p=0,03), un NT-proBNP élevé à l’admission (p=0,02), une insuffisance tricuspidienne au moins modérée à l’admission (p=0,02), étaient prédictifs d’une moins bonne réponse à la procédure. Dans le groupe IM secondaire, un antécédent de choc cardiogénique (p=0,04) un diamètre télédiastolique du ventricule gauche élevé (p=0,02) étaient également prédictifs d’une moins bonne réponse. En post-procédure, les deux paramètres prédictifs d’une réponse défavorable à l’implantation d’un ou plusieurs clips mitraux étaient la présence d’une fuite résiduelle mitrale sévère (grade 4) (p=0,01) ainsi que la présence d’un gradient transvalvulaire mitral supérieur à 4,4 mmHg dans le groupe insuffisance mitrale primaire (p=0.004). Ni la sévérité de la fuite ni le caractère proportionné ou disproportionné d’une fuite mitrale secondaire n’étaient prédictifs d’une bonne réponse à la procédure. L’analyse de l’évolution des paramètres échographiques trois mois après l’intervention met en évidence une diminution significative des volumes ventriculaires, de la FEVG et des pressions artérielles pulmonaires systoliques. Les autres paramètres échographiques n’ont pas présenté de modification significative. L’ETT et l’IRM ont montré une bonne corrélation pour la mesure des volumes ventriculaires mais pas pour la quantification de la fuite mitrale, moins encore après l’intervention. La présence d’un remodelage ventriculaire inverse en ETT et en IRM pour 14 patients n’était pas associée à une meilleure réponse clinique chez eux. Conclusion : notre étude d’une cohorte prospective en vie réelle confirme les données de la littérature concernant la faisabilité, la sécurité et l’efficacité de la réparation valvulaire mitrale percutanée par Mitraclip chez des patients à haut risque opératoire présentant une IM sévère, primaire ou secondaire. La réduction de fuite obtenue s’accompagne d’une réponse clinique satisfaisante chez la majorité des patients. Parmi les facteurs prédictifs de cette réponse clinique à court terme, nous avons identifié en analyse univariée des paramètres témoins de la gravité des patients telle la présence d’une insuffisance tricuspidienne au moins modérée à l’admission ainsi que d’autres paramètres en lien avec la procédure en elle-même, comme le gradient moyen transvalvulaire mitral, qui, tous deux, aggravent le pronostic. En accord avec certaines données de la littérature, le gradient semble être moins déterminant de la réponse dans les cas d’IM secondaires, nous incitant à une réduction optimale de la fuite dans ce groupe de patients.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03401800
Contributor : Faculté de médecine AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 25, 2021 - 2:33:44 PM
Last modification on : Tuesday, January 4, 2022 - 3:19:58 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 26, 2022 - 8:41:31 PM

File

these8octobre-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03401800, version 1

Collections

Citation

Henitsoa Andrianiaina. Facteurs prédictifs du succès d'une réparation valvulaire mitrale percutanée par Mitraclip : expérience au CHU de La Timone. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03401800⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

8