Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prise en charge des victimes de violences conjugales aux urgences : évaluation des pratiques professionnelles et mise en place d’une plateforme hospitalière pluridisciplinaire au service d’accueil des urgences de La Timone

Résumé : Introduction : de par leur fréquence et leurs conséquences physiques, psychologiques et économiques, les violences conjugales sont un réel problème de santé publique. Les professionnels de santé sont souvent le premier recours des victimes et c’est pourquoi l’HAS recommande notamment un dépistage systématique de ces violences chez toutes les femmes vues en consultation. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer les pratiques des professionnels de santé travaillant aux urgences adultes de la Timone. Il s’agissait également de mettre en place une plateforme hospitalière pluridisciplinaire de prise en charge des victimes de violences conjugales, ainsi qu’une formation à destination des soignants, puis d’en évaluer le fonctionnement et les conséquences sur les pratiques professionnelles. Méthode : étude monocentrique observationnelle réalisée à l’aide de questionnaires distribués au personnel médical et paramédical des urgences de l’hôpital de la Timone à Marseille. Le recueil des données relatives aux victimes était réalisé grâce au logiciel des urgences. La période d’inclusion était de six mois, de décembre 2020 à juin 2021. Résultats : la majeure partie des soignants des urgences de la Timone ont déjà été confrontés à une situation de violences conjugales. En effet, dans notre étude, une victime s’est présentée pour ce motif environ tous les deux jours aux urgences de la Timone, ce qui représente 84 victimes de violences conjugales entre décembre 2020 et juin 2021. Toutes les victimes étaient des femmes, avec un âge médian de 32 ans. Pour les soignants interrogés, les principaux freins au dépistage des victimes de violences conjugales étaient la méconnaissance des recommandations, le manque de temps et la crainte de ne pas savoir prendre en charge de façon optimale les victimes. Cette dernière raison était particulièrement retrouvée chez les soignants les plus jeunes et de sexe masculin. Dans notre étude, la formation des soignants, ainsi que la mise en place aux urgences d’une plateforme hospitalière pluridisciplinaire en partenariat avec l’Unité de Médecine Légale, le Parquet, la Police et l’association d’Aide aux Victimes d’Actes de Délinquance, ont permis une meilleure prise en charge de ces patientes. Conclusion : l'organisation de formations des professionnels de santé ainsi que la mise en place d'un parcours de soins spécifique et pluridisciplinaire ont permis d’améliorer le dépistage et la prise en charge des victimes de violences conjugales aux urgences adultes de la Timone.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03401918
Contributor : Faculté de médecine AMU Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, January 6, 2022 - 1:48:06 PM
Last modification on : Friday, January 7, 2022 - 3:22:27 AM
Long-term archiving on: : Thursday, April 7, 2022 - 6:09:57 PM

File

Thèse BAILLY Camille.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03401918, version 1

Collections

Citation

Camille Bailly. Prise en charge des victimes de violences conjugales aux urgences : évaluation des pratiques professionnelles et mise en place d’une plateforme hospitalière pluridisciplinaire au service d’accueil des urgences de La Timone. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03401918⟩

Share

Metrics

Record views

70

Files downloads

33