Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le pharmacien d'officine : un professionnel de santé indispensable à la réalisation de la conciliation des traitements médicamenteux chez le patient hospitalisé en psychiatrie

Résumé : Prévenir l’iatrogénie médicamenteuse est un enjeu majeur de santé publique et a pour but de sécuriser la prise en charge du patient lors de son parcours de soins. La démarche de conciliation des traitements médicamenteux (CTM) apparaît comme un axe important de sécurisation de la prise en charge, particulièrement en psychiatrie, du fait de parcours de soins complexes, de la diversité des intervenants et des difficultés inhérentes à la pathologie. Ainsi, afin de garantir la sécurité de la prescription médicamenteuse et de prévenir les erreurs de prescriptions survenant aux points de transition (admission à l’hôpital, transfert entre services et sortie vers le domicile), deux activités de pharmacies cliniques au sein du Centre Hospitalier Édouard Toulouse ont été mise en place en collaboration avec les médecins généralistes, médecins spécialistes et infirmiers. L’objectif de ce projet est de mesurer l’importance de la place du pharmacien d’officine dans la CTM et dans la révision de la thérapeutique chez le patient hospitalisé en psychiatrie La CTM, effectuée dans deux unités de soins dès l’admission du patient et à sa sortie d’hospitalisation a permis de corriger des erreurs médicamenteuses sécurisant ainsi la prise en charge médicamenteuse du patient lors de son hospitalisation afin de garantir la continuité des traitements tout au long du parcours de soins du patient. Cette étude montre que parmi les sources principales d’informations nécessaires, le pharmacien d’officine est la source indispensable à la réalisation du bilan médicamenteux optimisé. En effet, l’absence de ce dernier parmi les sources n’a pas permis la réalisation de la CTM dans 95 % des cas. Lors de l’hospitalisation des patients, l’implication et la participation de l'ensemble des équipes des unités de soins et la coordination avec les professionnels de santé de ville et notamment le pharmacien d’officine sont essentielles à la réussite d'une telle activité, renforçant le rôle de ce dernier dans l’optimisation et la sécurisation de la prise en charge médicamenteuse des patients. Le bilan de ce travail a permis de mettre en avant le rôle du pharmacien d’officine dans la prise en charge des patients hospitalisés, le rendant ainsi plus visible dans le parcours de soin, en introduisant la notion de pharmacien d’officine référent. Une généralisation du statut de pharmacien d’officine référent en France, sur le même modèle que le médecin traitant mérite d’être développé davantage dans l’ensemble des structures pratiquant des CTM de façon à intégrer le pharmacien d’officine dans le parcours de soin et officialiser sa plus-value dans la PEC médicamenteuse des patients.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03406079
Contributor : Pharmacie Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 27, 2021 - 4:13:34 PM
Last modification on : Wednesday, November 10, 2021 - 3:38:11 AM

File

DELIGHAZARIAN Carla.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03406079, version 1

Citation

Carla Delighazarian. Le pharmacien d'officine : un professionnel de santé indispensable à la réalisation de la conciliation des traitements médicamenteux chez le patient hospitalisé en psychiatrie. Sciences pharmaceutiques. 2021. ⟨dumas-03406079⟩

Share

Metrics

Record views

15

Files downloads

5