Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les troubles psychiatriques et les victimes de violences conjugales : revue de la littérature et analyse de l'enquête PréOCUP

Résumé : Les violences conjugales ont fait l’objet d’une prise de conscience progressive au sein de la société, et constituent une priorité pour les pouvoirs publics. Cela s’est traduit notamment par l’organisation pour la première fois du Grenelle des violences conjugales en 2019. Le modèle bio-psycho-social est le plus souvent retenu pour le développement des troubles psychiatriques, ce qui justifie d’identifier clairement les facteurs de risques et les situations de vulnérabilité. Les pathologies relevant de la psychiatrie sont au 3ème rang des maladies les plus fréquentes et sont une cause majeure de handicap. Dans ce contexte, quelle est la place des violences exercées par un partenaire intime, notamment au cours d’une prise en charge psychiatrique ? Les résultats de cette revue de la littérature indiquent qu’il existe une association entre le fait d’être victime de violence conjugale et l’apparition ultérieure de troubles psychiatriques, tels que la dépression et le trouble de stress post-traumatique. Les violences au sein d’un couple pourraient constituer un facteur de risque des troubles psychiatriques. A l’inverse, les troubles psychiatriques semblent être des facteurs de vulnérabilité à la violence ultérieure, dont les violences conjugales. Il a été identifié une relation bidirectionnelle entre la violence conjugale et la dépression et probablement avec d’autres troubles psychiatriques, l’interaction réciproque entre les violences et les troubles mentaux restant à investiguer. Les données de l’enquête PréOCUP, réalisée auprès des services d’urgences psychiatriques du Centre Hospitalier Charles Perrens à Bordeaux, confortent les données de cette revue de la littérature. Les résultats sont en faveur d’une association entre les troubles psychiatriques justifiant de prises en charge en urgence et les violences conjugales, retrouvant une prévalence de violences plus de deux fois supérieures à celle retrouvée en population générale en France. Le lien entre violences conjugales et troubles mentaux conduit à renforcer en pratique clinique le dépistage et la prévention des violences de la part d’un partenaire intime chez les patients atteints de troubles psychiatriques.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03411789
Contributor : Médecine UB Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 2, 2021 - 3:24:21 PM
Last modification on : Sunday, December 12, 2021 - 3:54:41 AM
Long-term archiving on: : Thursday, February 3, 2022 - 7:23:37 PM

File

Med_Spe_2021_Dallay.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03411789, version 1

Collections

Citation

Zélia Dallay. Les troubles psychiatriques et les victimes de violences conjugales : revue de la littérature et analyse de l'enquête PréOCUP. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03411789⟩

Share

Metrics

Record views

182

Files downloads

76