« Pas esclaves mais travailleuses » : les travailleuses immigrées dans les luttes des employées de maison en France, de la fin des années 1960 au début des années 1980 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

« Pas esclaves mais travailleuses » : les travailleuses immigrées dans les luttes des employées de maison en France, de la fin des années 1960 au début des années 1980

Abstract

Des années 1960 au début des années 1980, en France, de nombreuses employées de maison sont issues de l'immigration. Malgré les contraintes spécifiques à cet emploi, certaines travailleuses ont tenté de se rassembler pour formuler des revendications voir mener des actions. Etudier la place des femmes immigrées au sein de ces mobilisations est indispensable pour saisir à la fois l'engagement de ces travailleuses, les discours des diverses organisations à leur sujet et les spécificités de ce travail à domicile. En s'appuyant prioritairement sur les archives de la CFDT et de la JOCF, ce mémoire tente de définir l’engagement des employées étrangères, ses limites et les perceptions véhiculées à son sujet par ces deux structures.
Fichier principal
Vignette du fichier
2021_GAUTHIER_Pas esclaves mais travailleuses.pdf (1.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03417004 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03417004 , version 1

Cite

Énora Gauthier. « Pas esclaves mais travailleuses » : les travailleuses immigrées dans les luttes des employées de maison en France, de la fin des années 1960 au début des années 1980. Histoire. 2021. ⟨dumas-03417004⟩
192 View
331 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More