Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Biopsies transthoraciques pulmonaires guidées par scanner : le traitement par acide acétylsalicylique augmente-t-il les risques d’hémoptysie ?

Résumé : Données actuelles : la survie globale à 5 ans du cancer pulmonaire est mesurée à 17%. Son dépistage et son diagnostic sont donc un enjeu de santé publique primordial. Une des méthodes diagnostiques les plus fiables est la biopsie pulmonaire transthoracique guidée par scanner. Une des complications de ce geste est hémorragique avec la survenue d’hémoptysie. Par ailleurs, une grande partie de la population est traitée par acide acétylsalicylique dans le cadre de prévention primaire ou secondaire. Nous nous sommes demandés s’il existait une association entre le traitement par acide acétylsalicylique et la survenue d’une hémoptysie ou d’une hémoptysie sévère au décours d’une biopsie pulmonaire transthoracique guidée par scanner. Matériel et Méthodes : c’est une étude rétrospective portant sur les patients ayant eu une biopsie transthoracique pulmonaire (base de données prospective radiologique) sous contrôle tomodensitométrique du 21/06/2018 au 31/12/2020, bi-centrique (CHU Nord et CHU Timone à Marseille). Le critère de jugement principal était la survenue d’une hémoptysie ou d’une hémoptysie sévère dans les 24 heures suivant la procédure de biopsie transthoracique pulmonaire sous contrôle tomodensitométrique. Les critères de jugement secondaires étaient le volume de l’hémorragie alvéolaire mesuré sur la TDM, le recueil des pneumothorax et des performances diagnostiques. Résultats : sur 500 patients approchés, 99 ont été exclus à cause d’un contact pleural du nodule pulmonaire (n=88) ou de troubles de la coagulation (n=11). 401 patients ont été finalement inclus : 106 patients dans le groupe « acide acétylsalicylique » et 295 patients dans le groupe contrôle. 37 hémoptysies sont survenues parmi les 401 patients (9%). Dans l’analyse univariée, 12 % des patients traités par acide acétylsalicylique ont présenté une hémoptysie (n=13) versus 8% dans le groupe « contrôle » (n=24) sans différence significative (p = 0,208). Dans l’analyse multivariée, la taille de la lésion inférieure ou égale à 15 mm et la composante en verre dépoli étaient statistiquement associées à une majoration du risque d’hémoptysie de manière significative : respectivement p = 0,02 ; OR 2,38 [1,17-4,84] et p = 0,02 ; OR 2,83 [1,21-6,65]. Parmi les 37 hémoptysies, 11 étaient sévères (3%). Dans l’analyse univariée, environ 7% des patients traités par acide acétylsalicylique ont présenté une hémoptysie sévère (n=7) et 1% (n=4) des patients du groupe « contrôle » ont présenté une hémoptysie sévère avec une différence statistiquement significative (p < 0,010). Dans l’analyse multivariée, le statut BPCO, le traitement par acide acétylsalicylique et la composante en verre dépoli étaient statistiquement associées à la majoration du risque d’hémoptysie sévère de manière significative : respectivement p = 0,03 ; OR 4,15 [1,10-15,55], p = 0,02 ; OR 4,47 [1,26-15,9], p = 0,03 ; OR 4,38 [1,16-16,5]. Conclusion : le traitement par acide acétylsalicylique augmenterait, d’après cette étude, le risque d’hémoptysie sévère lors des biopsies pulmonaires transthoraciques scanno-guidées.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03430767
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 16, 2021 - 1:10:24 PM
Last modification on : Friday, December 17, 2021 - 1:44:23 PM

File

Fichier thèse Julie Tronchett...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03430767, version 1

Collections

Citation

Julie Tronchetti. Biopsies transthoraciques pulmonaires guidées par scanner : le traitement par acide acétylsalicylique augmente-t-il les risques d’hémoptysie ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03430767⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles