Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence de l'atteinte rénale associée au COVID19 en réanimation et facteur pronostic de l'atteinte tubulaire proximale dans le syndrome de détresse respiratoire aigüe

Résumé : Introduction : au cours de la COVID-19, l’atteinte rénale est la plus fréquente après l’atteinte respiratoire et se trouve associée à un mauvais pronostic de la maladie particulièrement chez les patients de réanimation. Dans cette étude nous cherchons à évaluer l’incidence de l’insuffisance rénale aigue (IRA) chez les patients hospitalisés en réanimation pour un syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) lié au COVID-19, évaluer l’existence d’une atteinte rénale précoce et son pronostic sur la maladie et sa spécificité par rapport aux patients présentant un SDRA non lié à la COVID-19. Matériels et méthodes : c’est une étude prospective et multicentrique menée dans 4 services de réanimation. Les patients majeurs hospitalisés en réanimation sous ventilation mécanique invasive pour un SDRA étaient inclus. Une évaluation précise des marqueurs de dysfonction rénale dont une électrophorèse des protéines urinaires a été réalisé dans les 24 heures suivant la mise en place de la ventilation mécanique. Résultats : de mars 2020 à septembre 2021, 131 hospitalisés en réanimation pour un SDRA ont été inclus, 98 SDRA COVID-19 et 33 SDRA pour une autre cause. On retrouvait plus d’atteintes tubulaires chez les SDRA COVID-19 (68% vs 24% p=0,001) et plus d’atteintes mixtes tubulaires et glomérulaires chez les SDRA non-COVID-19 (29% vs 14% p=0,001). Les patients COVID-19 présentaient une protéinurie de profil tubulaire importante, une tendance à développer une IRA plus fréquemment (49% vs 31% p=0,072), une durée de ventilation mécanique plus longue (18 vs 10 jours, p=0,002) et une durée de séjour en réanimation plus longue (23 vs 15 jours, p=0,013). Chez les patients COVID-19, la protéinurie tubulaire était associée à un mauvais pronostic rénal avec une association significative avec l’apparition d’une IRA KDIGO ≥2. Conclusion : les patients hospitalisés en réanimation pour un SDRA lié à la COVID-19 présentent une atteinte rénale spécifique de type tubulaire proximale, qui semble jouer un rôle sur le pronostic rénal et sur le pronostic de la maladie.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03431496
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 16, 2021 - 5:02:15 PM
Last modification on : Wednesday, December 8, 2021 - 3:36:50 AM

File

THESE HOWARD MAX-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03431496, version 1

Collections

Citation

Howard Max. Prévalence de l'atteinte rénale associée au COVID19 en réanimation et facteur pronostic de l'atteinte tubulaire proximale dans le syndrome de détresse respiratoire aigüe. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03431496⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles