Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Devenir à long terme des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque aigüe dans un service de médecine interne

Résumé : L’insuffisance cardiaque aiguë (ICA) est une pathologie fréquente, au pronostic réservé, justifiant un recours important aux soins en milieu hospitalier. Le profil polypathologique des patients présentant une ICA sur un terrain d’insuffisance cardiaque chronique à FEVG préservée fait qu’ils sont très régulièrement pris en charge dans des services de Médecine Interne. L’objectif de cette étude est de déterminer les facteurs prédictifs de risque de décès et de ré-hospitalisation pour ICA après une hospitalisation pour ICA dans un service de Médecine Interne. Matériels et méthodes : étude observationnelle rétrospective sur 5 ans menée sur 180 patients hospitalisés pour ICA, en 2016-2017, dans le service de Médecine Interne du CHU Lapeyronie à Montpellier, France. Sur les 180 patients, 164 ont été inclus dans l’analyse après exclusion des perdus de vue (n = 5) et des patients décédés pendant l’hospitalisation ou dans les suites immédiates de l’hospitalisation (n = 11). Résultats : la population étudiée était majoritairement féminine (n = 106, 64,6 %), âgée (82,9 ans +/- 10,3), avec une FEVG conservée (86 %) et avec de nombreuses comorbidités, dont les plus fréquentes étaient l’hypertension artérielle (77 %), l’insuffisance rénale chronique (39 %) et le diabète (37 %). Sur les 164 patients, au terme du suivi en juin 2021, 66 % sont décédés avec un délai médian de 14 mois (interquartile 3-29). En analyse multivariée, ajustée sur l’âge et la fonction rénale, les facteurs de risque de décès retrouvés sont l’IMC (HR 0.69 [0.53-0.90] ; p = 0.005), l’albuminémie (HR 0.77 [0.63-0.94], p = 0.009), l’uricémie (HR 1.28 [1.02-1.59], p = 0.030), le taux de NT-proBNP (HR 2.46 [1.65-3.67], p < 0.001). Conclusion : l’ICA est une pathologie fréquemment rencontrée en Médecine Interne dont le pronostic reste sombre à long terme chez le patient âgé polypathologique. Dans notre étude, ce pronostic semble nettement influencé par des critères nutritionnels dont l’IMC et l’albuminémie. L’hyperuricémie, indépendamment d’une fonction rénale abaissée, semble également avoir un impact. Nos résultats plaident en faveur d’une prise en charge nutritionnelle optimisée des patients hospitalisés en médecine interne pour insuffisance cardiaque aiguë.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03442739
Contributor : Faculté de Médecine UM Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 23, 2021 - 11:36:34 AM
Last modification on : Friday, August 5, 2022 - 10:57:55 AM
Long-term archiving on: : Thursday, February 24, 2022 - 7:30:40 PM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2031-11-23

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03442739, version 1

Collections

Citation

Benjamin Eduin. Devenir à long terme des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque aigüe dans un service de médecine interne. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03442739⟩

Share

Metrics

Record views

19