Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Résultats de perfusion et fonctionnels respiratoires après reconstruction de l’artère pulmonaire lors des exérèses pulmonaires oncologiques

Résumé : Contexte : les cancers broncho-pulmonaires sont la première cause de mortalité d’origine néoplasique dans le monde. Leur prise en charge curative repose sur le traitement chirurgical. Dans le cas des tumeurs centrales envahissant l’artère pulmonaire (AP), la réalisation d’une sleeve lobectomie artérielle à but d’épargne parenchymateuse, a montré des résultats oncologiques comparables à la pneumonectomie avec une moindre morbi-mortalité. Les résultats fonctionnels de cette technique sont rapportés dans cette analyse. Méthodes : cette étude de cohorte rétrospective monocentrique inclut les patients ayant subi une résection pulmonaire oncologique associée à une reconstruction de l’AP entre janvier 2001 et décembre 2020. L’objectif principal est de décrire et de comparer les résultats scintigraphiques de perfusion pulmonaire pré et postopératoire. Les objectifs secondaires sont d’évaluer l’impact de la technique de reconstruction sur la perfusion pulmonaire, et de rapporter les résultats fonctionnels respiratoires. Résultats : 81 exérèses pulmonaires majeures avec reconstruction de l’AP ont été incluses. On compte 23 angioplasties directes, 17 plasties par patch, 17 résections anastomoses termino-terminales et 24 pontages. 28 patients ont bénéficié d’une double résection artérielle et bronchique. Le taux de mortalité à 30 jours est de 3,7% et le taux de survie globale à 5 ans est de 49%, pour une durée moyenne de suivi de la population totale de 34 mois (0,5-153). L’analyse principale a été réalisée chez les 28 patients dont les données scintigraphiques étaient disponibles. Celle-ci n’a pas montré de différence significative entre les perfusions pré et postopératoires du parenchyme préservé (médiane = 29,5% versus 32,5% respectivement ; p=0,47), quelle que soit la technique de reconstruction artérielle. A contrario, la perfusion du poumon controlatéral augmente significativement en postopératoire (médiane = 61,5% versus 66% respectivement ; p<0,001). Le taux de perméabilité est de 96,3%. Le volume expiratoire maximal par seconde (VEMS) prédit postopératoire sous-estime de manière significative le VEMS mesuré postopératoire (médiane = 58% versus 76% respectivement ; p<0,001), y compris chez les patients ayant subi une résection bronchique associée. Conclusion : cette étude montre que la réalisation d’une sleeve lobectomie artérielle n’influe pas sur la perfusion du lobe préservé en postopératoire. L’analyse de la fonction respiratoire a montré que le VEMS mesuré en postopératoire est sous-estimé par le calcul du VEMS prédit postopératoire. Dans les cancers pulmonaires centraux envahissant l’AP, la sleeve lobectomie artérielle est une technique d’épargne parenchymateuse valide sur le plan oncologique et fonctionnel respiratoire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03446117
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, November 24, 2021 - 12:21:46 PM
Last modification on : Wednesday, December 8, 2021 - 3:18:10 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2026-09-24

Please log in to resquest access to the document

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03446117, version 1

Collections

Citation

Aude Nguyen. Résultats de perfusion et fonctionnels respiratoires après reconstruction de l’artère pulmonaire lors des exérèses pulmonaires oncologiques. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03446117⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles