HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Explorer les critères d’acceptabilité des parents à vacciner leur garçon contre le papillomavirus

Résumé : Contexte : depuis janvier 2020, la vaccination contre le papillomavirus est recommandée en France chez le garçon. Dans un des pays les plus suspicieux du monde en matière de vaccin et où le taux de vaccination contre l’HPV stagne à seulement 20% chez les jeunes filles, comment cette nouvelle recommandation est-elle accueillie ? Les parents de jeunes garçons sont-ils prêts à l’accepter ? Objectif : explorer les critères d’acceptabilité des parents à vacciner leur garçon contre le papillomavirus. Méthode : étude qualitative menée auprès de treize parents, à partir d’entretiens semi-dirigés effectués de février à aout 2020. Résultats : le papillomavirus reste un virus inconnu pour la plupart des interrogés. Cette méconnaissance entraine des freins vaccinaux classiques comme la peur des effets secondaires ou des doutes sur l’efficacité du produit mais aussi des freins particuliers comme l’interrogation sur la nécessité de vacciner son fils contre un virus ne semblant pas le concerner. D’un autre côté, cette vaccination provoque également une réflexion parentale sur diverses problématiques, comme l’éducation, la parentalité, la responsabilité, la citoyenneté et la parité. Réflexion qui peut déboucher sur des leviers d’acceptabilité vaccinale puissants, comme l’idée de protéger « la » future partenaire de son fils en le vaccinant. Pour finir, l’HPV étant une IST, et du fait de l’âge de la recommandation vaccinale, la spécificité de cette vaccination réside dans le fait qu’il faudra de manière inéluctable aborder la question de la sexualité avec son fils, ce qui apparait comme un frein ou un levier à la vaccination, en fonction des interrogés. La place du médecin généraliste ressort dans notre étude comme centrale, que ce soit pour apporter une information de confiance sur l’HPV mais également pour accompagner les parents dans le partage de la responsabilité de la décision vaccinale ainsi que dans l’éducation sexuelle de leur fils en tant que professionnel de santé, afin de rendre cette vaccination acceptable. Conclusion : face à un virus peu connu et à des recommandations vaccinales récentes, l’apport global de connaissance et la place centrale du médecin généraliste dans le processus vaccinal sont essentiels et nécessaires pour augmenter l’acceptabilité des parents à vacciner leur fils contre l’HPV.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03462132
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 1, 2021 - 4:24:11 PM
Last modification on : Wednesday, January 5, 2022 - 3:12:56 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 2, 2022 - 7:56:17 PM

File

MAILLARD Angèle_thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03462132, version 1

Collections

Citation

Angèle Maillard. Explorer les critères d’acceptabilité des parents à vacciner leur garçon contre le papillomavirus. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03462132⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

79