Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Survie de 1399 tiges fémorales cimentées implantées dans le cadre d’une prothèse totale de hanche de première intention entre 2007 et 2014

Résumé : L’utilisation d’une tige cimentée implantée dans le cadre d’une prothèse totale de hanche (PTH) primaire est associée à une excellente survie dans les séries historiques. Néanmoins, l’évolution moderne de la cimentation et du dessin des tiges fémorales influence cette survie. L’objectif de ce travail était d’évaluer la survie et la qualité de cimentation des tiges cimentées implantées dans le cadre de PTH primaires dans un contexte de coxarthrose au recul minimum de 2 ans. Matériel et méthodes : une étude observationnelle, rétrospective, monocentrique a été menée sur 1399 PTH de première intention chez des patients âgés de plus de 50 ans, entre janvier 2007 et décembre 2014. La survie des tiges cimentées était évaluée par le taux de révision fémorale pour cause mécanique, pour cause septique, ainsi que le taux de ré-opération fémorale par la méthode de Kaplan Meier. L’analyse de la qualité de la cimentation était évaluée par l’épaisseur du fourreau de ciment et la longueur du bouchon de ciment, comparativement à la morphologie fémorale. Le recul moyen était de 6 ans (2–14). Résultats : le taux de survie pour révision fémorale mécanique était de 99,6% à 10 ans, incluant un cas de descellement fémoral aseptique. Ainsi, le descellement aseptique était une cause rare (<0.1%). Le taux de survie fémorale incluant les révisions septiques était de 98,9% à 10 ans. Le taux de survie fémorale pour ré-opération était de 97,5% à 10 ans, incluant 7 fractures péri-prothétiques fémorales Vancouver A, B1 ou C, n’ayant pas entrainé de révision fémorale. L’épaisseur de cimentation était retrouvée optimale (≥ 2 mm) dans 73% des cas et homogène selon les opérateurs, sans influence significative de la morphologie fémorale. Conclusion : l’implantation de tiges cimentées modernes était associée à un taux de survie mécanique très élevé, une qualité de cimentation homogène, ainsi qu’une faible incidence des fractures péri-prothétiques fémorales, en faisant une option de choix incontournable pour la mise en place d’une PTH primaire dans un contexte de coxarthrose.
Mots-clés : Tige fémorale
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03464228
Contributor : Faculté de Médecine UM Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 3, 2021 - 9:39:16 AM
Last modification on : Friday, August 5, 2022 - 10:57:55 AM
Long-term archiving on: : Friday, March 4, 2022 - 6:40:32 PM

File

Thèse- Andre Lisa1-1.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03464228, version 1

Collections

Citation

Lisa André. Survie de 1399 tiges fémorales cimentées implantées dans le cadre d’une prothèse totale de hanche de première intention entre 2007 et 2014. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03464228⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

0