Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Trajectoires dynamiques d’arrêt des glucocorticoïdes chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde dans la cohorte RCVRIC

Résumé : CONTEXTE : Les corticoïdes font partie du traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR) mais leur utilisation doit rester limitée au vu de leur toxicité, et ils doivent être arrêtés si possible dans les 6 mois suivants leur initiation selon les dernières recommandations. OBJECTIFS : Caractériser les patients recevant une corticothérapie en association à un traitement de fond conventionnel ou biologique et identifier des trajectoires d’utilisation de la corticothérapie ainsi que les facteurs associés parmi les patients atteints de PR inclus dans la cohorte RCVRIC. MÉTHODE : Parmi les patients inclus dans la cohorte RCVRIC avec au moins 2 visites sur 2 ans de suivi (dont la visite à l’inclusion), nous avons comparé les caractéristiques des patients traités par glucocorticoïdes (GC) aux patients naïfs de GC. Parmi les patients sous GC, nous avons identifié les différentes trajectoires de GC et déterminé les facteurs associés à chaque trajectoire à l’inclusion. Nous avons ensuite analysé sur 2 ans en fonction des trajectoires de corticothérapie la réponse et le maintien thérapeutique. Nous avons étudié l’effet médecin et l’impact de la publication en 2017 des recommandations EULAR sur la prescription de la corticothérapie. RÉSULTATS : Les 184 patients analysés, en majorité des femmes (75 %), sont âgés en moyenne de 58±11 ans. La durée médiane de la PR est de 4.2 années [1.25-12.60]. La présence de FR est observée dans 84 % des cas, les ACPA dans 83.7 % des cas et des érosions chez 50 % des patients. L’activité de la PR est modérée (DAS28CRP moyen 4.2±1.2). Les patients ont un traitement par méthotrexate dans 79 % des cas et une biothérapie dans 77 % des cas. Quatre-vingt-un patients (44 %) avaient un traitement par GC à l’inclusion. Les patients traités par GC sont significativement plus âgés (60.9±10.1, p=0.001), ont une CRP plus élevée (12mg/l [3 ; 26], p=0.03) ainsi qu’un handicap plus sévère (HAQ à 1.00 [0.75 ; 1.50] p=0.008), mais des scores d’activité et d’érosions similaires. Un antécédent d’hypertension artérielle est plus fréquent dans le groupe GC (p=0.01), ainsi qu’un SCORE (p=0.01) et un index de risque fracturaire à 10 ans (FRAX) (p < 0.001) plus élevés. Parmi les 81 patients sous GC, 2 trajectoires ont été identifiées : la trajectoire 1 (20 patients, 24.7%) avec un arrêt rapide des GC, un sevrage dès la première année, et maintenu à 2 ans ; la trajectoire 2 (61 patients, 75 %) avec une baisse progressive des GC et le maintien faible dose (3 mg/j), à 2 ans. Les patients de la trajectoire 2 se caractérisent par une durée plus longue de GC (33.2 mois [6.6 ; 99.1], p=0.008), un HAQ plus élevé (1.25 [0.75;1.63] p=0.01), une association moins fréquente avec le méthotrexate (72.1 %, p=0.03). Une bonne réponse EULAR est moins fréquente dans la trajectoire 2 à 6 et 12 mois (38.3 % vs 81.3 % p= 0.03, et 42 % vs 82.4 % p = 0.02). Il n’y a pas de différence sur la qualité de vie ou l’évolution structurale entre les 2 trajectoires au cours du suivi. Par contre un nombre plus élevé de diabètes, d’infections, de fractures et une augmentation de l’IMC sont notés dans la trajectoire 2 sans différence significative du fait du faible nombre d’événements. Une majorité des patients (65 %) de la trajectoire 1 a été inclus après la publication des recommandations en 2017 contre 29.5 % dans la trajectoire 2. CONCLUSION : Près de la moitié de nos PR bénéficient de GC dont ¾ au long cours, sans effet bénéfique sur la rémission, la réponse thérapeutique, la qualité de vie ou l’évolution structurale. Les recommandations pourraient modifier notre gestion des GC.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03477874
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, December 13, 2021 - 3:58:40 PM
Last modification on : Thursday, December 16, 2021 - 2:16:04 PM

File

Thèse DELTEIL Alycia.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03477874, version 1

Collections

Citation

Alycia Delteil. Trajectoires dynamiques d’arrêt des glucocorticoïdes chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde dans la cohorte RCVRIC. Rhumatologie et système ostéo-articulaire. 2021. ⟨dumas-03477874⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles