Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Infection du site opératoire après prothèse de hanche dans un hôpital neuf

Résumé : Introduction : l’infection du site opératoire (ISO) après une prothèse de hanche (PTH) est un problème de santé publique en raison du nombre croissant de prothèses implantées, de la gravité potentielle de cette complication majeure et de ses conséquences économiques.
Hypothèse : après une PTH, le risque d’ISO est plus faible que la moyenne nationale dans un hôpital neuf.
Matériels et méthodes : tous les patients ayant eu une PTH en chirurgie programmée ou une prothèse intermédiaire de hanche (PIH) pour fracture entre janvier 2016 et décembre 2017 ont été inclus. Notre étude rétrospective monocentrique concernait le taux d’ISO après PTH ou PIH et la mise en évidence de facteurs associés au risque infectieux après PIH (FAR). Tous les patients ont été recontactés à deux ans. Le référentiel ISO-ORTHO a permis le classement des hôpitaux.
Résultats : au total 1155 prothèses ont été incluses dont 728 PTH et 427 PIH. La moyenne d’âge était 73.7 ans (20-105), il y avait 60.6% de femmes. Le score ASA moyen était de 1.87(1-4) dans le groupe PTH et 2.6(1-4) dans le groupe PIH(p<0.001). Le taux d’infection global était de 1.56%. Il y avait 5 ISO sur PTH et 13 ISO sur PTH. La majorité des infections étaient survenus dans les 3 premiers mois suivant l’intervention chirurgicale avec dans les PTH 4/686 (0.58%) contre 12/270 (4.4%) dans les PIH (p=0.0001). Le nombre de décès après infection de PIH 8/13(61,5%), était 8 fois supérieur au risque de décès après infection sur PTH 1/5(20%) (p=0,01). Le nombre de perdus de vue n’autorisait pas d’analyse à 2 ans. Le ratio ISO-ORTHO était de 0.17 et l’hôpital était classé atypique bas. Les FAR étaient l’anticoagulation curative (AC), la provenance d’établissement pour personne âgée (EHPAD), le sondage à demeure (SAD), l’infection urinaire (IU),l’insuline, l’hématome post-opératoire (HPO) et la transfusion sanguine(p<0.05).
Discussion : l’hypothèse de l’étude est confirmée, le risque infectieux dans l’hôpital neuf est inférieur à la moyenne nationale. Le taux d’infection des PIH est significativement plus élevé. L’AC, l’EHPAD, l’IU, le SAD, l’insuline, l’HPO et la transfusion sanguine majoraient le risque infectieux après PIH. L’indicateur ISO-ORTHO sous-estime l’incidence des ISO et un retour aux dossiers est nécessaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03508532
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, January 3, 2022 - 4:51:36 PM
Last modification on : Thursday, January 6, 2022 - 3:15:11 AM

File

2020NICEM178.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03508532, version 1

Citation

Karim Abdoul Assane Ouattara. Infection du site opératoire après prothèse de hanche dans un hôpital neuf. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03508532⟩

Share

Metrics

Les métriques sont temporairement indisponibles