HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

En arriver à la rue : analyse du rôle des déterminants sociaux dans les trajectoires de vie sans-domicile

Résumé : Plusieurs lieux communs sont véhiculés à travers la presse et les médias au sujet des personnes sans-domicile. Un premier lieu commun considère l’arrivée à la rue comme une « descente aux enfers » ou encore comme une « spirale infernale ». Un deuxième consiste à croire que la vie à la rue peut « arriver à tout le monde ». Ces deux mythes laissent penser que les personnes sans-domicile ont connu, avant leur arrivée à la rue, une vie stable et saine qu’ils ont perdu à la suite d’un aléa, d’un accident virulent. Enfin, un troisième et dernier lieu commun considère l’arrivée à la rue comme un « choix de vie ». Ce travail a pour but de déconstruire ces trois idées. Ce mémoire traitera des trajectoires de vie des personnes sans-domicile, et tout particulièrement des éléments qui les ont conduit à la rue. La problématique qui accompagne ce choix de sujet est la suivante : « En arriver à la rue : analyse du rôle des déterminants sociaux dans les trajectoires de vie sans-domicile ». Cette problématique a pour but d’interroger la place que peuvent jouer différents facteurs (situation familiale, niveau scolaire, insertion professionnelle, etc) sur l’arrivée à la rue des enquêtés. Ainsi, si certains enquêtés affirment avoir choisi de vivre à la rue, il est indispensable de remettre en contexte ce choix pour comprendre dans quelle mesure il est le fruit de contraintes fortes. Pour ce faire, nous nous appuierons sur les récits de vie de 5 hommes sans-domicile vivant à Perpignan, récoltés au cours d’entretiens ethnographiques entre février et septembre 2020. Nous nous aiderons également d’extraits de vidéos et de documentaires pour appuyer les éléments recueillis dans les entretiens. Ce travail s’organise en quatre parties. La première se focalise sur l’origine sociale des enquêtés et plus particulièrement sur leurs parcours familiaux et scolaires. La deuxième partie analyse les trajectoires résidentielles, professionnelles et institutionnelles des enquêtés. La troisième partie porte sur les difficultés de santé, les addictions et les dépendances qu’ont connu les enquêtés avant la rue. Enfin, la quatrième et dernière partie s’intéresse au passage à la rue. Cette dernière partie tente de montrer en quoi le passage à la rue est le résultat d’un agglomérat de « désavantages cumulatifs », désavantages présentés en détail dans les trois premières parties.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03529662
Contributor : Scd Université Perpignan Via Domitia Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, January 17, 2022 - 3:45:32 PM
Last modification on : Saturday, April 16, 2022 - 3:17:23 AM
Long-term archiving on: : Monday, April 18, 2022 - 8:59:20 PM

File

Mémoire Antoine DAVID - UPVD....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03529662, version 1

Collections

Citation

Antoine David. En arriver à la rue : analyse du rôle des déterminants sociaux dans les trajectoires de vie sans-domicile. Sociologie. 2021. ⟨dumas-03529662⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

5