HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Stress au travail des dirigeants d’entreprise pendant le 1er confinement dû au COVID-19

Résumé : Contexte : La pandémie COVID-19 et le 1er confinement ont été particulièrement stressants avec un impact économique majeur mais l’impact sur le stress des dirigeants d’entreprise n’est pas connu. Objectif : Évaluer l’impact du 1er confinement dû au COVID-19 sur le stress des dirigeants d’entreprise et rechercher les caractéristiques des entreprises les plus à risque. Méthodes : Un questionnaire informatique a été diffusé aux 13114 dirigeants des entreprises suivies par le principal service de santé au travail d’Auvergne (France). Nous avons évalué le stress au travail, le nombre de salariés, le secteur d'activité, le taux d'activité des entreprises et la localisation géographique. Les niveaux de stress moyens et le pourcentage de stress > 8/10 (seuil au-delà duquel une action urgente est nécessaire) ont été étudiés et une analyse des caractéristiques des entreprises les plus à risque a été réalisée. Résultats : Au total, 807 dirigeants d’entreprises ont répondu. Leur stress a augmenté de 25.9 % pendant le confinement et 28.7 % d'entre eux ont eu un stress > 8/10 pendant le confinement. Les secteurs qui ont connu la plus forte augmentation du niveau de stress pendant le confinement sont le commerce de détail (ES=0.22, 95CI 0.00 à 0.45), le commerce de gros (0.26, -0.00 à 0.53) et les EHPAD (0.55, -0.10 à 1.18). Les secteurs les plus exposés au risque de stress >8/10 pendant le confinement tendent à être les EHPAD (OR=2.52, 95CI 0.73 à 8.82), les pharmacies (2.54, 0.81 à 7.95) et le secteur informatique (3.17, 0.84 à 11.90). Les grandes entreprises ont connu la plus forte augmentation du niveau de stress (≥250 salariés : 1.20, 0.36 à 2.03 ; 10 à 249 salariés : 0.90, de 0.27 à 1.54 ; de 1 à 9 salariés : 0.65, 0.03 à 1.28 ; respectivement contre aucun salarié). La localisation géographique et le statut professionnel n'ont pas influencé l'augmentation du stress. Conclusion : Le premier confinement de la pandémie COVID-19 a eu un impact majeur sur le stress des dirigeants d'entreprise. Près d'un tiers d’entre eux ont eu un stress > 8/10 nécessitant une action urgente. Les dirigeants des grandes entreprises étaient plus exposés au stress ainsi que certains secteurs tels que les EHPAD, les pharmacies et les activités informatiques.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03542142
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 25, 2022 - 10:48:52 AM
Last modification on : Thursday, January 27, 2022 - 3:46:50 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 26, 2022 - 6:53:37 PM

File

Thèse JEANTON Carole.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03542142, version 1

Collections

Citation

Carole Jeanton. Stress au travail des dirigeants d’entreprise pendant le 1er confinement dû au COVID-19. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03542142⟩

Share

Metrics

Record views

63

Files downloads

11