HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de l’impact de l’inclusion de l’entourage dans la prise en charge des patients atteints de trouble bipolaire

Résumé : CONTEXTE Classé parmi les 10 maladies les plus invalidantes selon l’OMS, le trouble bipolaire (TB), touchant en France 1 à 2,5% de la population générale, entraine une baisse de l’espérance de vie de 10 à 15 années. Des études retrouvent que l’attitude des aidants vis-à-vis du TB de leur proche avait un impact sur l’évolution du trouble, et les recommandations professionnelles préconisent donc de sensibiliser et d’associer l’entourage aux soins du patient. OBJECTIF Premièrement, évaluer la fréquence de patients pris en charge pour un TB dont l’entourage était vu de manière régulière par le psychiatre. Deuxièmement décrire les caractéristiques socio-démographiques, cliniques et thérapeutiques associés aux patients pour lesquels l’entourage est reçu par le psychiatre, déterminer les caractéristiques de la pratique de psychiatres les prenant en charge, définir les modalités d’inclusion de l’entourage dans les soins. MÉTHODE Réalisation d’une étude épidémiologique descriptive transversale comparative multicentrique, menée de décembre 2010 à février 2011, auprès de 439 psychiatres en France. Sélection de 6 dossiers de patients bipolaires par psychiatre, durant 4 journées consécutives d’activité, et remplissage d’un questionnaire reprenant les caractéristiques et modalités de prise en charge de chaque patient. RÉSULTATS Inclusion de 1943 patients, dont 529, soit 27,23% de patients de l’étude, où l’entourage était reçu par le psychiatre au moins une fois par an et 1414 où il ne l’était pas. Les patients pour lesquels l’entourage était reçu était moins souvent des femmes, vivaient moins souvent seuls, avaient un taux d’emploi plus faible et un taux d’arrêt maladie plus élevé que les patients où l’entourage n’était pas reçu. Les patients dont l’entourage était reçu étaient plus nombreux à avoir été hospitalisé à plus de deux reprises, et étaient moins autonomes dans la gestion de leur maladie et de leur traitement que ceux où il ne l’était pas. Les psychiatres, qui recevaient les proches des patients, étaient plus nombreux à suivre les recommandations professionnelles que les autres. Le type d’implication de l’entourage, qui était reçu par le psychiatre, était dans 71,75% des cas une aide à la prise du traitement, et dans 67,71% des cas un accompagnement aux consultations médicales. CONCLUSION L’étude a permis de constater le faible pourcentage de proches de patients souffrant d’un TB reçu par le psychiatre, et par conséquent la faible application en pratique courante des recommandations professionnelles par les praticiens. On suppose qu’une plus forte sollicitation de la part de l’entourage ou des praticiens de se rencontrer est liée à la sévérité du TB du patient, ainsi qu’à un faible niveau d’autonomie, d’éducation et d’insertion socio-professionnel.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03560122
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 7, 2022 - 1:26:22 PM
Last modification on : Tuesday, February 8, 2022 - 3:38:30 AM
Long-term archiving on: : Sunday, May 8, 2022 - 6:42:01 PM

File

Thèse MARIN Julie.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03560122, version 1

Collections

Citation

Julie Marin. Étude de l’impact de l’inclusion de l’entourage dans la prise en charge des patients atteints de trouble bipolaire. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03560122⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

12