HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Recherche d’association entre sarcopénie et syndrome obésité-hypoventilation chez des patients obèses du CHU de Clermont-Ferrand

Résumé : Contexte. La sarcopénie chez le patient obèse augmente l’incidence des pathologies respiratoires. Toutefois, la relation entre le syndrome obésité-hypoventilation (SOH) et la sarcopénie n’est pas décrite dans la littérature. Objectifs. Notre étude visera à 1) comparer les valeurs de force, masse musculaire et performance physique chez des patients obèses selon la présence ou non d’un SOH ; 2) comparer la prévalence de la sarcopénie dans les 2 groupes. Méthodologie. Nous avons inclus rétrospectivement des patients hospitalisés en Pneumologie ou Nutrition, avec un IMC ≥ 30 kg/m2 ayant eu une mesure de composition corporelle par impédancemétrie, de force de préhension par handgrip (HG) et de performance physique par le score Short Physical Performance Battery (SPPB). Les patients avec PaCO2 diurne ≥ 45mmHg sont classés dans le groupe SOH+, et les patients normocapniques dans le groupe SOH-. La sarcopénie est diagnostiquée selon l’existence d’une diminution du HG (<27kg chez l’homme et 16kg chez la femme), de la masse musculaire (MMSA/poids <24,33% chez l’homme et 19,35% chez la femme) et du score SPPB (≤ 8 points), selon les critères de la littérature. Ces données ont été comparées entre les deux groupes en analyse univariée et par score de propension (pour l’âge, le sexe et l’IMC). Résultats. Nous avons analysé les données de 84 patients, 42% SOH+ et 58% SOH-. Il y avait 49% d’hommes, l’âge moyen était de 51 ±13 ans, l’IMC moyen de 48 ±9 kg/m2. Après score de propension, Il n’y a pas de différence significative entre les valeurs de masse musculaire (MMSA/poids), HG et score SPPB (respectivement 23,3 ±2,9 % vs 23,0 ±3,0 % (p=0,72), 30,9 ±9,7 kg vs 31,1 ±10,9 kg (p=0,97), 9,4 ±2,5 vs 10,5 ±1,9 points (p=0,07)). Cependant, en utilisant le seuil du consensus EWGSOP2 (≤8 points), le score SPPB est plus fréquemment altéré dans le groupe SOH+ versus le groupe SOH- : 32,4% vs 11,0%, OR=3,88 [1,05 ; 14,3] (p=0,04). Conclusion. Au regard de la performance physique (score SPPB), les patients obèses atteints de SOH sont plus fréquemment sarcopéniques que les patients non atteints de SOH. Une prise en charge nutritionnelle de la sarcopénie est d'autant plus importante dans cette pathologie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03574327
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, February 15, 2022 - 9:58:11 AM
Last modification on : Wednesday, February 16, 2022 - 3:47:08 AM
Long-term archiving on: : Monday, May 16, 2022 - 7:18:08 PM

File

Thèse MILLET Alexis.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03574327, version 1

Collections

Citation

Alexis Millet. Recherche d’association entre sarcopénie et syndrome obésité-hypoventilation chez des patients obèses du CHU de Clermont-Ferrand. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03574327⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

7