HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Thoracic Drains in Intensive Care Units. Comparison of Seldinger and surgical methods (Drain-ICU trial): study protocol for a prospective randomized controlled trial

Résumé : Le drainage des épanchements pleuraux liquidiens comme gazeux est un geste fréquent dans les unités de réanimation et de surveillance continue. Les indications comprennent les exsudats infectieux, les transsudats, les hémorragies (post-traumatiques ou non), les épanchements pleuraux malins, l'empyème et les pneumothorax. Bien qu'elles soient associées à une faible incidence de complications (allant de 0 à 8 %), certaines de ces dernières peuvent devenir mortelles si elles sont associées à une ponction viscérale par exemple (foie, rate, parenchyme pulmonaire ou cœur). Il a été rapporté dans la littérature que les complications étaient plus importantes en cas de drainage avec des drains de gros diamètre mis en place par technique dite « chirurgicale ». L’utilisation de drains thoraciques de petit diamètre insérés par la technique de Seldinger est plébiscitée par les recommandations britanniques publiées en 2010. Aucune recommandation française n'a été publiée sauf dans le cas particulier des traumatismes thoraciques par la SFAR (Société Française d’Anesthésie-Réanimation) et la SFMU (Société Française de Médecine d’Urgence) en 2015. Le choix du type de drain thoracique est généralement guidé par l'indication du drainage ou par les habitudes et/ou l'expérience du praticien. Dans le cas d'épanchements pleuraux liquidiens, il pourrait être préférable d'utiliser des drains de petit diamètre, tandis que dans le cas d'épanchements épais comme un empyème ou du sang, il pourrait être préférable d'utiliser des drains de gros diamètre. Cependant, les résultats d'analyses rétrospectives semblent suggérer que l'utilisation de drains thoraciques de petit calibre dans l'une ou l'autre de ces indications est efficace, sans augmentation des taux de complications, comme leur colmatage. Aucun essai randomisé contrôlé n’a, à ce jour, comparé les deux techniques. L’étude Drain-ICU est un essai thérapeutique randomisé, prospectif, contrôlé, en ouvert, à deux bras parallèles, comparant deux stratégies de drainage thoracique chez 1020 patients de réanimation et de surveillance continue : petits drains insérés selon la technique de Seldinger versus gros drains insérés après dissection « chirurgicale » de la paroi thoracique. L’objectif principal est un critère composite de complications majeures et mineures liées au drainage thoracique, selon une approche séquentielle hiérarchique. La taille de l'échantillon permettra de détecter une différence absolue de 4 % entre les groupes, avec un taux d'erreur de type 1 de 5 % et une puissance statistique de 90 %, en présupposant un taux de survenue de 10 % pour les complications majeures (hypothèse de non-infériorité) et de 15 % pour les complications mineures (hypothèse de supériorité).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03583102
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, February 21, 2022 - 4:01:36 PM
Last modification on : Wednesday, February 23, 2022 - 3:35:05 AM
Long-term archiving on: : Sunday, May 22, 2022 - 7:03:57 PM

File

Thèse PAQUETTE Bertille.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03583102, version 1

Collections

Citation

Bertille Paquette. Thoracic Drains in Intensive Care Units. Comparison of Seldinger and surgical methods (Drain-ICU trial): study protocol for a prospective randomized controlled trial. Human health and pathology. 2021. ⟨dumas-03583102⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

24