HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation du test d'activation des basophiles comme outil diagnostique dans l'allergie à l'arachide, à la noisette et aux protéines de lait de vache en pédiatrie

Résumé : CONTEXTE : Les allergies à l’arachide, à la noisette et aux protéines de lait de vache sont parmi les plus fréquentes chez les enfants et peuvent être responsables de réactions sévères. Le diagnostic positif précis repose sur différents tests dont le test de provocation oral (TPO), pourvoyeur potentiellement de réactions graves chez le patient. Dans ce contexte est apparu une alternative, le test d’activation des basophiles (TAB), qui permet de déterminer l’équivalent d’un seuil réactogène in vitro sur une simple prise de sang. OBJECTIF : L’objectif initial est de déterminer la place du TAB vis-à-vis des autres outils diagnostiques de l’allergie alimentaire en comparant ses différents marqueurs (CDmax, le CDsens et l’AUC) au résultat du TPO pratiqué le même jour. Puis de définir les seuils réactogènes optimaux du TAB, afin de prédire le résultat du TPO, la dose réactogène ainsi que la sévérité des réactions cliniques potentielles. MÉTHODE : Nous avons analysé les données des TAB en parallèle des TPO réalisés à l’hôpital de jour de pédiatrie, en nous basant uniquement sur l’analyse du marqueur CD63, chez 108 enfants allergiques à l’arachide, 27 à la noisette et 50 aux protéines de lait de vache. Des seuils quantitatifs optimaux ont été définis pour le CDmax, le CDsens et l’AUC, en utilisant la méthode de Youden. RÉSULTATS : Concernant l’allergie à l’arachide, 10 patients ont été exclus en raison d’un TAB ininterprétable. Parmi les 98 enfants inclus, nous avons trouvé 80.6 % de concordance entre les résultats du TAB et du TPO dans le diagnostic de l’allergie à l’arachide. L’analyse des courbes ROC des paramètres du TAB a montré que le CDmax et l’AUC après stimulation par f13 ou Ara h 2 semblaient être les meilleurs marqueurs associés à une réactivité lors du TPO avec une excellente valeur prédictive positive et une très bonne valeur prédictive négative. Nous avons également démontré que la survenue d’une réaction en deçà d’une dose réactogène seuil fixée à 200 mg de protéine d’arachide (correspondant à l’ED50) pouvait être anticipée par l’analyse des données du TAB chez les patients allergiques. Néanmoins, bien qu’une corrélation entre le TAB et le grade de la réaction lors du TPO ait été observée, l’analyse des patients selon l’intensité des symptômes survenus lors du TPO n’a pas permis d’identifier de marqueurs prédictifs de la gravité des réactions. Concernant l’allergie à la noisette, nous avons montré que les 3 marqueurs du TAB (CDmax, AUC et CDsens) semblaient être des marqueurs fiables pour prédire la réactivité lors du TPO. Les seuils quantitatifs optimaux ont tous atteint une VPP de 100 %. De façon intéressante, nous avons montré que le TAB semblait être un bon moyen pour prédire une réaction en dessous d’une dose réactogène seuil (fixée à partir de l’ED50 à 80.6 mg de protéines) et la sévérité clinique des réactions observées lors du TPO. Pour l’allergie aux protéines de lait de vache, l’analyse a été limitée par le nombre important de TAB ininterprétables, pour des raisons techniques que nous avons identifiées, entraînant l’exclusion de 23 patients (46%). Nous avons montré que le TAB permettait de mettre en évidence de façon fiable les patients non (ou plus) allergique grâce à la définition de seuils optimaux déterminés à partir de courbes ROC, avec une excellente valeur prédictive négative pour l’ensemble des marqueurs du TAB (CDmax (95.8 %), AUC (95.7 %), CDsens (100 %)). CONCLUSION : L’ensemble de ces résultats apportent des éléments objectifs laissant penser que le TAB est un outil complémentaire intéressant dans le diagnostic des allergies à l’arachide, à la noisette et aux protéines de lait de vache, permettant notamment d’éviter la réalisation de TPO inutiles chez des patients tolérants envers l’allergène et une adaptation personnalisée des protocoles de TPO dans le cas des allergies sévères pour éviter les risques liés à ce test.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03586163
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, February 23, 2022 - 4:16:30 PM
Last modification on : Friday, February 25, 2022 - 3:34:07 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 24, 2022 - 6:53:01 PM

File

Thèse RAVEAU Marion.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03586163, version 1

Collections

Citation

Marion Raveau. Évaluation du test d'activation des basophiles comme outil diagnostique dans l'allergie à l'arachide, à la noisette et aux protéines de lait de vache en pédiatrie. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03586163⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

25