HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La modularité dans les tiges fémorales de reprise a-t-elle sa place pour des défects osseux inférieurs à IIIb ? Résultats cliniques et radiologiques d’une série de 163 tiges modulaires fémorales

Résumé : Introduction : La chirurgie de reprise fémorale est complexe et nécessite une analyse minutieuse des pertes de substance osseuse pour décider de la prise en charge la plus adéquate. Plusieurs prothèses existent pour la prise en charge des différents défects osseux dont la tige modulaire fémorale implantée pour des défects osseux IIIb. Hypothèse : Le but de notre étude rétrospective est d’étudier les résultats radiologiques et cliniques d’une tige modulaire fémorale en fonction du défect osseux initial (défect IIIb versus les défects osseux inférieurs) selon la classification de Paprosky et de démontrer que la modularité n’est pas exclusivement réservée aux défects osseux IIIb. Patients et méthode : Dans cette étude, nous avons inclus 163 patients entre le 1er Janvier 1996 et le 31 Décembre 2016 qui ont eu une implantation de notre tige fémorale de reprise : PFM-R® (Protek, Sulzer Orthopedics, Suisse) et par la suite le système REVITAN® (Zimmer Biomet Inc., Warsaw, IN). Le suivi minimum était de 4 ans et moyen de 6,67ans± 3,275 [4-21]. 1 patient a été considéré comme perdu de vu, 88 sont décédés au moment de l’étude, 74 patients étaient vivants mais 10 d’entre eux ont eu leur tige initiale retirée à moins de 4 ans de recul. 64 patients ont bénéficié d’une évaluation clinique. L’ostéo-intégration de la tige a été évaluée selon le score d’Engh et Massin et toutes les complications ont été recherchées. Résultats : La survie de l’implant était de 94% à 5 ans. Il n’y avait aucune différence significative en fonction du défect osseux initial sur la survie de l’implant. De même que ce soit pour l’ostéo-intégration ou pour l’apparition des complications : aucune différence entre les défects osseux IIIb et les défects inférieurs n’a été retrouvée. Le score PMA moyen était de 12,5± 3,69 [3-18] et un score de Harris de 64,35± 24,22[11,7-97]. Nous n’avons recensé que 2 cas de rupture d’implant soit 1,3%. Conclusion : La modularité donne des résultats similaires quel que soit le défect osseux initial avec un taux de rupture d’implant faible.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03592586
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 1, 2022 - 2:31:55 PM
Last modification on : Thursday, March 3, 2022 - 3:38:32 AM

File

Thèse SOLEILHAVOUP Marion.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03592586, version 1

Collections

Citation

Marion Soleilhavoup. La modularité dans les tiges fémorales de reprise a-t-elle sa place pour des défects osseux inférieurs à IIIb ? Résultats cliniques et radiologiques d’une série de 163 tiges modulaires fémorales. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03592586⟩

Share

Metrics

Record views

27

Files downloads

3