HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de la chorionicité sur le devenir à 5 ans des nouveau-nés prématurés issus de grossesses gémellaires

Résumé : Objectif : comparer le devenir à long terme des jumeaux prématurés en fonction de leur chorionicité. Conception : étude de cohorte prospective EPIPAGE-2 basée sur la population nationale. Cadre : 546 maternités en France, entre mars et décembre 2011. Population : un total de 1700 jumeaux nés entre 24 et 34 semaines d’aménorrhée (SA). Méthode : l'association entre la chorionicité et les résultats a été analysée à l'aide de modèles de régression multivariés. Mesure des résultats : les résultats de l’évaluation du neurodéveloppement à 5 ans et demi ont été décrits selon des échelles de référence et comparés en fonction de la chorionicité. Résultats : dans la cohorte EPIPAGE 2, 1700 nouveau-nés prématurés issus de 850 grossesses gémellaires ont été inclus. Au total, 1220 (71,8%) étaient issus de grossesses bichoriales (BC) et 480 de grossesses monochoriales (MC). On ne retrouve pas de différence significative entre les deux groupes sur le taux de paralysie cérébrale (3,24% dans le groupe BC versus 4,96% dans le groupe MC), sur les troubles de l’acquisition de la coordination (3,72% dans le groupe BC versus 6,67% dans le groupe MC) ou sur les déficiences sensorielles ou cognitives. Il existe une tendance à un quotient intellectuel (QI) total globalement plus bas chez les jumeaux issus d’une grossesse MC (score moyen du QI total de 96,18 ±12,34 dans le groupe MC versus 99,84 ±14,32 dans le groupe BC). Des déficiences neurocomportementales sévères/modérés sont retrouvées chez 9,49% et 10,34% des enfants issus respectivement de grossesses BC et MC, sans différence significative. Les difficultés comportementales sur le score total du Strenghts and difficulties questionnaires (SDQ) ne diffèrent pas entre les deux populations mais lors de l’analyse en sous-catégories, les troubles du comportement prosocial sont plus souvent rapportés chez les jumeaux issus d’une grossesse MC, avec une différence significative (p=0.050). La fréquence légèrement plus élevée des troubles du spectre autistique et des troubles envahissant du développement, avérés ne diffère pas significativement entre les deux groupes mais le nombre absolu est faible ; toutefois le score moyen du Social communication questionnaire (SCQ) est significativement plus élevé chez les nouveau-nés issus d’une grossesse MC, confirmant plus de troubles du comportement pseudo-autistiques et/ou d’anomalies prosociales chez les enfants issus d’une grossesse MC. Conclusion : notre étude montre que la monochorionicité augmente le risque de développement de troubles du comportement prosocial et/ou de troubles pseudo-autistiques de façon indépendante, chez les jumeaux prématurés.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03629504
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, April 4, 2022 - 1:53:20 PM
Last modification on : Tuesday, April 5, 2022 - 3:31:47 AM

File

thèse Finale.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03629504, version 1

Collections

Citation

Delphine Hoarau. Impact de la chorionicité sur le devenir à 5 ans des nouveau-nés prématurés issus de grossesses gémellaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2022. ⟨dumas-03629504⟩

Share

Metrics

Record views

18

Files downloads

4