HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Toxicité et qualité de vie des patientes âgées atteintes de cancer de l'ovaire avancé sous traitement de maintenance par olaparib-bevacizumab : analyse en sous-groupe de l'essai international de phase III PAOLA-1

Résumé : Introduction : l'étude de phase III PAOLA-1/ENGOT-ov25 a démontré que l'ajout d'olaparib au bevacizumab en entretien, après un traitement de première ligne à base de platine, améliorait la survie sans progression des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé. Notre étude s’intéresse à la toxicité et la qualité de vie (QdV) des patientes ≥ 70 ans sous olaparib-bevacizumab. Méthodes : la toxicité (gradée selon CTCAE v4.3) et la QdV (mesurée à l'aide du EORTC QLQ-C30 et QLQ-OV28) ont été rapportées. Nous avons comparé la toxicité selon l'âge (≥ 70 et < 70 ans) dans le bras olaparib-bevacizumab. Au sein des patientes ≥ 70 ans, nous avons étudié la QdV entre les deux bras de traitement. Le score de vulnérabilité gériatrique (GVS) a été collecté afin de déterminer son impact sur la toxicité et la QdV. Résultats : sur 806 patientes incluses, 142 (17.6 %) avaient ≥ 70 ans, 104 étaient dans le bras olaparib-bevacizumab. La majorité des patientes âgées présentait au moins un paramètre gériatrique altéré, 9 patientes avaient un GVS ≥ 3. En comparaison avec les patientes < 70 ans, les patientes âgées présentaient des taux modérément plus élevés d’effets secondaires de grade ≥ 3, de réduction et d'interruption temporaires et définitives de traitement. La lymphopénie (tous grades) et l’hypertension artérielle (grade ≥ 3) étaient plus fréquentes chez les patientes âgées. Aucune hémopathie maligne ou décès toxique n'a été signalé en population âgée. Après 24 mois de traitement, il n’existait pas de dégradation significative de la QdV chez les patientes âgées sous olaparib-bevacizumab. Les patientes avec un GVS altéré présentaient davantage de toxicité et rapportaient une moins bonne QdV que celles avec un GVS normal. Conclusion : dans l'étude PAOLA-1, les patientes âgées sous olaparib-bevacizumab présentent un profil de toxicité acceptable, sans impact négatif sur leur QdV. Des données de vie réelle, rapportant la pratique courante, doivent être apportées pour confirmer ces résultats.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03636672
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, April 11, 2022 - 9:44:20 AM
Last modification on : Tuesday, April 12, 2022 - 3:34:14 AM

File

Thèse_MontégutC_DESoncomed.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03636672, version 1

Collections

Citation

Coline Montégut. Toxicité et qualité de vie des patientes âgées atteintes de cancer de l'ovaire avancé sous traitement de maintenance par olaparib-bevacizumab : analyse en sous-groupe de l'essai international de phase III PAOLA-1. Sciences du Vivant [q-bio]. 2022. ⟨dumas-03636672⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

5