HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dépistage du risque de chute par le Time Up and Go Test chez les patients atteints de Charcot-Marie-Tooth de type 1A

Résumé : CONTEXTE La maladie de Charcot-Marie-Tooth (CMT) est la neuropathie périphérique héréditaire la plus fréquente sur une échelle mondiale. Cette pathologie se présente comme étant une atteinte périphérique sensitivomotrice des membres, prédominant aux membres inférieurs associée à des déformations orthopédiques. Il existe différents types de maladie de Charcot-Marie-Tooth, dont le type 1a est le plus fréquent, représentant 70 %, avec une atteinte classiquement peu sévère et une autonomie conservée. Toutefois les patients atteints de cette pathologie rapportent des chutes régulières. Différents outils sont utilisés pour le dépistage du risque de chute dans certaines populations à risques (personne âgée, bronchopneumopathie chronique obstructive, accident vasculaire cérébral) et notamment le Time Up And Go Test (TUG). OBJECTIF L’objectif principal de cette étude est d’étudier un possible lien entre le résultat obtenu au TUG (exprimé en secondes) et la survenue de chute dans les 12 mois précédents le test chez les patients atteints de CMT1A. De nombreux tests physiques sont effectués dans le cadre d’un bilan global des différents patients suivis pour cette pathologie dans le bassin auvergnat. MÉTHODE L’effectif attendu pour cette étude est de 40 patients. Il s’agit d’une analyse intermédiaire : 17 patients ont été inclus, dont un qui a été perdu de vue. À ce jour, 8 patients ont été revus à un an. Les patients ont bénéficié lors de la visite d’inclusion et lors de la visite à un an de plusieurs tests physiques, notamment du TUG, mais aussi d’un bilan podologique, d’une évaluation sur tapis de marche, sur plateforme de posturographie ainsi que d’une évaluation de la force avec un outil de mesure isocinétique ; ils ont également rempli plusieurs questionnaires concernant leur fatigue, leurs capacités physiques et l’appréciation de leurs potentielles aides techniques. Une analyse descriptive a été réalisée devant le faible échantillon de patients suivis à un an. RÉSULTATS À un an, 6 patients sur 8 sont chuteurs. On note une diminution du TUG (en secondes) avec une médiane passant de 9 au moment de l’inclusion à 7.99. CONCLUSION Les résultats obtenus lors de l’analyse intermédiaire ne permettent pas de conclure à la pertinence de l’utilisation du TUG comme outil de dépistage du risque de chute chez les patients atteints de CMT1A car les valeurs sont plus faibles, de plusieurs secondes, que les seuils retrouvés dans la littérature comme ayant une pertinence clinique ; et ce seuil tend à diminuer, y compris chez les patients chuteurs.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03641255
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, April 14, 2022 - 11:14:32 AM
Last modification on : Friday, May 6, 2022 - 3:39:01 AM

File

Thèse SELCER Yael.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03641255, version 1

Collections

Citation

Yaël Selcer. Dépistage du risque de chute par le Time Up and Go Test chez les patients atteints de Charcot-Marie-Tooth de type 1A. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03641255⟩

Share

Metrics

Record views

0

Files downloads

0