HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prescription des psychotropes par les médecins généralistes formés aux Thérapies Cognitivo-Comportementales versus l'ensemble des médecins généralistes en région Auvergne-Rhône-Alpes

Résumé : CONTEXTE : Les dernières recommandations de la HAS et du Collège National des Universitaires de Psychiatrie préconisent la pratique des psychothérapies dont les thérapies cognitives et comportementales (TCC). pour la prise en charge de l’insomnie, l’anxiété et la dépression modérée. Les psychotropes indiqués dans ces pathologies ont de nombreux effets indésirables tels la somnolence, les troubles mnésiques, les convulsions et le coma. Les benzodiazépines exposent aussi à un risque d’abus et de dépendance physique et psychique avec un syndrome de sevrage à l’arrêt. Pourtant, les psychotropes sont encore prescrits largement en France OBJECTIF : L’objectif de l’étude était de comparer les taux de prescriptions de psychotropes chez les médecins formés aux TCC et chez les médecins non formés. MÉTHODE : Il s’agit d’une étude Cas Témoin comparant les prescriptions de psychotrope d’un groupe de MG formé au TCC à un groupe témoin composé de l’ensemble des médecins généralistes de la région Auvergne–Rhône-Alpes. Le critère de jugement principal était le taux de prescriptions de psychotropes. Le critère de jugement secondaire était le taux d’instauration de psychotropes. Les données furent issues du ficher ERASME de la CPAM. Ce fichier regroupait les prescriptions des médecins généralistes en activité du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. Le groupe de médecins formés aux TCC était constitué de 43 médecins. Il a été constitué selon la méthode dite « Boule de neige », puis grâce aux fichiers de l’organisme de formation MGFORM. Le groupe contrôle comportait 6938 médecins. RÉSULTATS : Sur la période d’étude, le taux de prescription de psychotropes était moins important dans le groupe formé aux TCC : 11,5 % contre 10,8 %. Le taux d’instauration de psychotropes était également moins élevé dans le groupe formé aux TCC : 4,4 % versus 5,05 %. CONCLUSION : Les MG formés au TCC ont semblé moins prescrire de psychotrope en 2018-2019 que la moyenne des MG de la région AURA. L’absence de données brutes n’a pas permis de conclure à une différence significative.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03642594
Contributor : Santé Uca Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, April 15, 2022 - 11:06:23 AM
Last modification on : Saturday, April 16, 2022 - 3:39:38 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03642594, version 1

Collections

Citation

Adeline Sinet-Teneau. Prescription des psychotropes par les médecins généralistes formés aux Thérapies Cognitivo-Comportementales versus l'ensemble des médecins généralistes en région Auvergne-Rhône-Alpes. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03642594⟩

Share

Metrics

Record views

50

Files downloads

19