HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude de la corrélation entre le dosage de l’ustekinumabémie en postopératoire et l’indice de Rutgeerts chez les patients atteints de maladie de Crohn opérés par résection iléocœcale

Résumé : Le risque de récidive endoscopique (RPO) après résection intestinale dans la maladie de Crohn (MC) reste supérieur à 50 % malgré l’utilisation des biothérapies en post-opératoire chez les patients à risque. Plusieurs études suggèrent l’intérêt d’un monitoring pro-actif des biothérapies en prévention de la RPO, mais peu de données sont actuellement disponibles pour l’ustekinumab. Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude observationnelle, prospective, bicentrique, menée chez tous les patients opérés pour une MC entre octobre 2017 et septembre 2021 et traités par ustekinumab en prévention de la récidive post-opératoire selon les recommandations ECCO. Le taux résiduel d’ustekinumabémie était dosé à 2 mois de la 1ère perfusion, et la RPO endoscopique était évaluée à 6 mois de la chirurgie par iléocoloscopie systématique, selon l’indice de Rutgeerts. Résultats : au total, 18 patients ont été inclus, tous présentaient au moins un facteur de risque de RPO, et tous avaient déjà reçu au moins un anti-TNF en pré-opératoire. Le taux médian d’ustekinumabémie à 3 mois était de 3,86 ug/mL [1,5 - 8,33] et le taux de récidive endoscopique à 6 mois (score de Rutgeerts ≥ i2) était de 22 %. Le taux médian d’ustekinumabémie était significativement plus élevé chez les patients ne présentant pas de RPO endoscopique par rapport aux patients avec RPO endoscopique (Rutgeerts ≥ i,2) ; 4,06 µg/mL vs 1,7 µg/mL (p = 0,035), et 50 % des patients qui avaient un taux d’ustekinumabémie < 2 µg/mL à 3 mois ont présenté une RPO endoscopique à 6 mois, contre uniquement 8,3 % des patients avec un taux d’ustekinumabémie < 2 µg/mL (p = 0,045). Conclusion : dans notre étude, le taux de récidive endoscopique à 6 mois chez 18 patients opérés d’une MC par résection intestinale et traités par ustekinumab en postopératoire en prévention de la RPO était faible (22 %), et il existait une association statistiquement significative entre les taux d’ustekinumabémie à 3 mois et le taux de RPO endoscopique à 6 mois définie selon l’indice de Rutgeerts.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03664759
Contributor : Faculté de Médecine Um Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, May 11, 2022 - 11:51:26 AM
Last modification on : Saturday, May 14, 2022 - 3:16:32 AM

File

TURETTES LAVENTURE Caroline_th...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03664759, version 1

Collections

Citation

Caroline Turettes Laventure. Étude de la corrélation entre le dosage de l’ustekinumabémie en postopératoire et l’indice de Rutgeerts chez les patients atteints de maladie de Crohn opérés par résection iléocœcale. Médecine humaine et pathologie. 2022. ⟨dumas-03664759⟩

Share

Metrics

Record views

0

Files downloads

0