L'enseignement à l'école primaire pendant la seconde guerre mondiale dans le Doubs (1939-1945) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2023

L'enseignement à l'école primaire pendant la seconde guerre mondiale dans le Doubs (1939-1945)

Abstract

From 1939 to 1945, schools of Doubs department were affected by war, by occupation, and then by liberation. Thus, teachers have been confronted with changes in their teaching, and they have had to show great adaptability. These developments have sometimes led them to face certain difficulties. Programs are restructured with useful teachings for the National Revolution, and content that isn’t offensive to German occupiers. A propaganda in favor of Marshal Pétain is theoretically put in place, but many teachers don’t change or little their practice and get around this Petainist propaganda. Apart from the teaching content that is impacted, it’s also the school schedules and premises that are modified. Risks associated with bombing and requisitions of school premises lead to organizational problems. And while many classes can no longer receive schoolchildren, a substantial number of teachers can no longer perform their duties, whether for requisitions, revocations, arrests or deportations. While replacements are being put in place, it’s also necessary to manage departures and arrivals of pupils, between those who went to take refuge in the countryside, and those arriving from Alsace or the Paris region. As a result, teachers had to adapt their teaching to overcome difficulties of the second world war.
De 1939 à 1945, les écoles du département du Doubs sont impactées par la guerre, par l’occupation, puis par la libération. Instituteurs et institutrices ont ainsi été confrontés à des changements dans leur enseignement, et ils ont dû faire preuve d’une grande adaptabilité. Ces évolutions les ont parfois amenés à faire face à certaines difficultés. Les programmes sont remodelés avec des enseignements utiles à la Révolution nationale, et des contenus non-offensants pour l’occupant allemand. Une propagande en faveur du Maréchal Pétain est théoriquement mise en place, mais de nombreux enseignants ne modifient pas ou peu leur pratique et contournent cette propagande pétainiste. Hormis les contenus d’enseignement qui sont impactés, ce sont aussi les horaires et les locaux des écoles qui sont modifiés. Les risques liés aux bombardements et les réquisitions des locaux scolaires entraînent des problèmes organisationnels. Et si de nombreuses classes ne peuvent plus recevoir d’écoliers, un nombre conséquent d’enseignants ne peut plus assurer ses fonctions, que ce soit pour réquisitions, révocations, arrestations ou déportations. Alors que des remplacements se mettent en place, il faut également gérer les départs et les arrivées des élèves, entre ceux partis se réfugier à la campagne, et ceux arrivant d’Alsace ou de la région parisienne. Ainsi, les enseignants ont dû adapter leur enseignement pour surmonter les difficultés rencontrées liées à la seconde guerre mondiale.
Fichier principal
Vignette du fichier
GROSSOT_Clara_PE25_2023.pdf (1.08 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-04186747 , version 1 (24-08-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Clara Grossot. L'enseignement à l'école primaire pendant la seconde guerre mondiale dans le Doubs (1939-1945). Education. 2023. ⟨dumas-04186747⟩
105 View
179 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More