Idéations suicidaires chez les internes de médecine générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2023

Suicidal ideation among general medicine interns

Idéations suicidaires chez les internes de médecine générale

Abstract

Introduction : The suicidal risk of French medical interns is a problem often mentioned, the question arises of the incidence of suicidal ideation (SI) among French general medicine interns (GMI). Study Design and methods : Descriptive cross-sectional quantitative study by anonymous questionnaire distributed online on social networks for French GMIs during the Summers of 2021 and 2022. Results : 532 responses were collected, of which 79.1% were women and with a median age of 27 years, 31.8% had already had SI, of which 58% confided them (more often among women) and 22.6% had had SI during the year. 13.2% have imagined a suicidal scenario, 3.4% say they have already made a suicide attempt (ST) and 0.9% a ST in the year, 2.1% have already been hospitalized for a ST. Discussion-Conclusion : French GMIs seem to be more at risk of IS than the general French population of IS but close to the risk of medical interns or the French student population, it seems useful to promote free and anonymous help numbers and mental health services and professionals at GMIs.
Introduction : le risque suicidaire des internes de médecine français est une problématique souvent évoquée, se pose la question de l'incidence des idéations suicidaires (IS) chez les internes de médecine générale français (IMG). Matériel et méthode : étude quantitative transversale descriptive par questionnaire anonyme diffusé en ligne sur des réseaux sociaux à destination des IMG français durant les Étés 2021 et 2022. Résultats : 532 réponses ont été recueillies dont 79.1% de femmes avec un âge médian de 27 ans, 31.8% ont déjà eu des IS dont 58% les ont confiés (plus souvent chez les femmes) et 22.6% ont eu des IS durant l'année. 13.2% ont imaginé un scénario suicidaire, 3.4% disent avoir déjà fait une tentative de suicide (TS) et 0.9% une TS dans l'année, 2.1% auraient déjà été hospitalisés pour une TS. Discussion-conclusion : les IMG français semblent plus à risque d'IS que la population générale française d'IS mais proches du risque des internes de médecine ou de la population étudiante française, il semble utile de faire la promotion des numéros d’aide gratuits et anonymes et des services et professionnels de santé mentale auprès des IMG.
Fichier principal
Vignette du fichier
2023AMIEM122_MERCIER-ALBANEL_Tanguy.pdf (432.16 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Licence : CC BY - Attribution

Dates and versions

dumas-04309367 , version 1 (27-11-2023)

Licence

Attribution

Identifiers

Cite

Tanguy Mercier-Albanel. Idéations suicidaires chez les internes de médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2023. ⟨dumas-04309367⟩
57 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More