La prévalence de l’anxiété chez les patients souffrant d’un syndrome de Gilles de la Tourette : une revue de littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2023

La prévalence de l’anxiété chez les patients souffrant d’un syndrome de Gilles de la Tourette : une revue de littérature

Abstract

INTRODUCTION/CONTEXTE : le syndrome Gilles de la Tourette est un trouble neurodéveloppemental caractérisé par l’association de plusieurs tics moteurs et d’au moins un tic vocal présent pendant au moins un an et ayant apparu avant l’âge de 18 ans, sans cause identifiable. Les troubles anxieux sont décrit dans le DSM-V comme une entité nosographique regroupant des troubles qui partagent les caractéristiques d’une peur et d’une anxiété excessives avec les perturbations comportementales qui leur sont apparentées. Le lien entre anxiété et Gilles de la Tourette est admis dans un sens : à savoir qu’il est reconnu que l’anxiété, qu’elle soit de fond ou paroxystique, majore les symptômes de la pathologie au même titre que la fatigue, ou l’excitation. L’interrogation que nous avions concernait la plausibilité de la réciproque : les patients présentant un syndrome de Gilles de la Tourette sont-ils plus anxieux que la population générale ? Pour répondre à ce questionnement, nous avons décidé de faire un état des lieux des connaissances acquises sur le sujet de la prévalence chez les patients Gilles de la Tourette de l’anxiété au sens large, qu’il s’agisse d’un trouble anxieux formellement diagnostiqué ou de simples symptômes anxieux, par une méta-analyse des données de la littérature scientifique. MATÉRIELS ET MÉTHODES : nous avons recherché et sélectionné les articles comportant des données de prévalence de l’anxiété chez des population de patients atteints du syndrome de Gilles de la Tourette dans trois bases de données : Cochrane, Sciences direct et PsycInfo. 1681 articles correspondaient à notre équation de recherche : dans Cochrane, 756 dans Sciences Direct, et 866 dans PsycInfo. Sur ces 1681 articles, 23 ont été inclus dans notre méta analyse. RÉSULTATS : nous trouvons une prévalence moyenne respectivement de 30 et de 32 % pour les troubles anxieux et pour les symptômes anxieux chez les patients souffrant d’un syndrome de Gilles de la Tourette. L’odd ratio pour les troubles anxieux s’élève en moyenne à 17, ce qui indiquerait donc que les patients présentant un syndrome de Gilles de la Tourette auraient un risque significativement plus élevé de souffrir d’un trouble anxieux comparé à la population générale. DISCUSSION/CONCLUSION : notre méta analyse montre que les patients présentant un syndrome de Gilles de la Tourette sont significativement plus anxieux que la population générale, bien que le surrisque que nous calculons soit probablement surestimé. Cela peut vraisemblablement s’expliquer par la plus grande sévérité de la population étudiée dans les articles d’une part et par le faible nombre d’articles d’autre part.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse NAPIORKOWSKI Dulcey.pdf (1.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-04444016 , version 1 (07-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-04444016 , version 1

Cite

Dulcey Napiorkowski. La prévalence de l’anxiété chez les patients souffrant d’un syndrome de Gilles de la Tourette : une revue de littérature. Médecine humaine et pathologie. 2023. ⟨dumas-04444016⟩
38 View
36 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More