Paysages en vie, paysages en vues... en Haute-Savoie
Élaboration d'une exposition estivale au Conseil Général de la Haute-Savoie, Direction des Affaires Culturelles, Service des collections départementales

Résumé : L'exposition "Paysages en vie, paysages en vues... en Haute-Savoie" propose de porter un regard nouveau sur le paysage et l'environnement au sens large, à une occasion toute particulière : cette année est marquée par le cent cinquantenaire de l'annexion de la Savoie à la France, évènement qui constitue le thème transversal des nombreuses festivités et autres manifestations, notamment dans le domaine culturel, qui se sont ou vont se dérouler en cette année 2010. Pour cela, il a été choisi, pour l'exposition estivale organisée chaque année à la Châtaignière, de confronter passé et présent, en proposant des visions artistiques du paysage de la Haute-Savoie à cent cinquante ans d'intervalle. Ces points de vue seront abordés à travers deux médiums, (lithographie et photographie) et à travers les yeux de deux artistes (Félix Benoist et François Deladerrière). L'exposition est construite sur le principe de la reconduction photographique, c'est-à-dire la reproduction la plus fidèle possible d'un point de vue original. François Deladerrière a donc tenté de retrouver les points de vue des lithographies de l'ouvrage Nice et Savoie, illustré par Félix Benoist. Cet ouvrage précieux est une commande de Napoléon III, qui l'a conçu comme un luxueux prospectus touristique destiné à la bourgeoisie française, afin de lui faire découvrir les territoires nouvellement rattachés à l'Empire. Les quelques 70 planches lithographiées représentent les sites emblématiques de ces régions (Savoie, Haute-Savoie et Alpes-Maritimes), ruraux ou urbains, des paysages pittoresques, de grandioses phénomènes naturels, des vue toujours très précises voire topographiques, mais aussi empreintes d'un certain romantisme. L'exposition s'intéresse aussi au regard de l'artiste : quelle part d'imaginaire le dessinateur a-t-il intégré à sa composition ? De quels artifices peut-il user et dans quel but ? Quelle part d'objectivité et de subjectivité ? Mais si parfois le photographe n'a pas pu retrouver ces "fenêtres" dans le paysage, ce n'est pas toujours parce que le dessinateur a exalté ce qu'il voyait, mais simplement parce que notre environnement évolue, que ce soit de manière naturelle ou par l'intervention de l'homme.
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2010
Liste complète des métadonnées


https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00529859
Contributeur : Uga Ufr Arsh <>
Soumis le : mercredi 27 octobre 2010 - 15:03:48
Dernière modification le : mardi 15 novembre 2016 - 10:54:13
Document(s) archivé(s) le : vendredi 2 décembre 2016 - 09:59:10

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-00529859, version 1

Collections

Citation

Louisa Leblanc. Paysages en vie, paysages en vues... en Haute-Savoie
Élaboration d'une exposition estivale au Conseil Général de la Haute-Savoie, Direction des Affaires Culturelles, Service des collections départementales. Art et histoire de l'art. 2010. <dumas-00529859>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

223

Téléchargements du document

427