Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Rupture prématurée des membranes avant 26 SA. À propos de 77 cas au CHU de Rouen

Résumé : La rupture prématurée des membranes avant 26 SA est une pathologie rare qui concerne 0,6% des grossesses du Centre Hospitalier Universitaire de Rouen entre 2005 et 2010. Si 40,79% des patientes accouchent dans la l ère semaine suivant la RPM, le taux de patientes dont la grossesse se prolonge de plus d'un mois est de 38,16%. La RPM avant 26 SA est donc à haut risque d'accouchement prématuré, et par conséquent responsable de morbidité et mortalité périnatales lourdes. Si le terme de viabilité fœtale est atteint, le taux de survie des nouveau-nés est de 82,93% et ils présentent assez peu de complications à court terme. Le terme de rupture n'a pas d'influence sur la morbidité néonatale, et c'est bien le terme de naissance qui est essentiel. Afin de prolonger la grossesse et d'améliorer le pronostic néonatal, des traitements peuvent être mis en place tels que l'antibiothérapie, la corticothérapie et la tocolyse. Il existe donc certains cas où la grossesse se poursuit, et peut même aller jusqu'à un terme raisonnable. Il paraît donc important de prendre en charge au mieux ces grossesses, afin de leur donner une chance de continuer.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00631093
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Thursday, October 13, 2011 - 9:54:43 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Saturday, January 14, 2012 - 2:20:23 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00631093, version 1

Citation

Laëtitia Pavie. Rupture prématurée des membranes avant 26 SA. À propos de 77 cas au CHU de Rouen. Gynécologie et obstétrique. 2011. ⟨dumas-00631093⟩

Share

Metrics

Record views

749

Files downloads

2002