HOMOSID‎ : une micro-simulation de l'épidémie liée au virus de l'immunodéficience humaine dans la population des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes en France - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

HOMOSID‎ : une micro-simulation de l'épidémie liée au virus de l'immunodéficience humaine dans la population des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes en France

Abstract

HIV epidemic in France in men who have sex with men (MSM) is out of control. To understand such an epidemic, we develop a micro-simulation to make forecasts for HIV-population demography. This simulation is based mainly on the Press Gay 2004 survey which describes sexual behaviours among MSM in France and on the HIV anonymous mandatory notification. Particular attention was paid to the inclusion of the age-structure for each parameter. The principle of this simulation is the following: after simulating an initial MSM population, each individual could find a stable partner or leave his stable partner, have unprotected anal intercourse (UAI) or not with their steady/casual partner. At each UAI with an infected partner, a person could contract HIV with a probability depending on the partner's viral load which depended on the stage of the disease and its management. HIV-positive individual who did not know their status could be tested and thus accessed to management of their infection. This model was incremented monthly for a period of 20 years. We show that this micro-simulation reproduces the current stable incidence of the HIV epidemic in this population results in a significant ageing of HIV-positive MSM population in the next 15 years with a prevalence reaching 40% in 60-69 years in 2024 against 23% in 2004 and a basic reproduction number around 1.4. We show that the implementation of a "test and treat" strategy could stop this epidemic, with a basic reproduction number estimated at 0.8 ten years after the implementation of such a strategy.
Les études concernant l'épidémie à VIH en France chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes n'ont jamais pris en compte la structure d'âge de cette population afin de réaliser des prévisions démographiques. Cette étude est fondée sur un modèle de micro-simulation (stochastique) permettant de réaliser des prévisions démographiques des séropositifs dans cette population, où il existe actuellement une recrudescence de l'épidémie à VIH. Cette simulation modélise les comportements sexuels et la transmission du VIH subséquente en se basant principalement sur les comportements décrits dans l'enquête Presse Gay 2004 et sur les données de la notification obligatoire du VIH. Une attention particulière a été portée à la prise en compte de la dépendance de chaque paramètre avec l'âge, si cette dépendance était établie. Cette micro-simulation a permis de reproduire l'incidence actuelle de l'épidémie à VIH dans la population étudiée et de montrer un vieillissement important des séropositifs dans les 15 ans à venir, avec une prévalence atteignant 40% chez les 60-69 ans, contre 23% actuellement en l'absence d'évolution des paramètres du modèle, avec un taux de reproduction de base autour de 1,4. Elle montre que la mise en place d'une stratégie "test and treat" pourrait permettre d'endiguer cette épidémie, avec un taux de reproduction de base estimé à 0,8, dix ans après la mise en place d'une telle stratégie en l'absence de relâchement des comportements de prévention.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011GRE15104_jannot_anne-sophie_1_D_.pdf (1.39 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00644026 , version 1 (23-11-2011)

Identifiers

Cite

Anne-Sophie Jannot. HOMOSID‎ : une micro-simulation de l'épidémie liée au virus de l'immunodéficience humaine dans la population des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes en France. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨dumas-00644026⟩
85 View
318 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More