Incidence de risque de blessure lors de la pratique des sports d'hiver dans les snowparks - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Incidence de risque de blessure lors de la pratique des sports d'hiver dans les snowparks

Benoit Feuillie
  • Function : Author
  • PersonId : 914626

Abstract

The aim of this study was to determine the risk of injury associated with the snowparks. Our study involved 3 resorts: Flaine the Deux Alpes and the Sept Laux. We manually counted the number of visitors in the snowparks and found that the risk of injury was not related to the number of ski lift users. The prospective study of a users control group (114 people) revealed an average of 10 crossings per skier in the snowpark. The population was male dominant (78 to 84% depending upon the resort). Skiers represented 36 to 53% of the users. Knowledge of the safety rules is important. Wearing of helmets could be improved (around 60% uptake depending upon the resort). The under 20 year olds have the highest technical level (70% using the red and black modules p<0.01), they use protections and have a good knowledge of the safety rules. Assisted by the results obtained from the Medecins de Montagne epidemiological network, (with the methodology validated by the National Institute of Veille Sanitaire), we evaluated the risk of injury in snowparks at 4,58 for 1000 skier days, with a relative risk of 1.65. The types of injury were usually fractures and bruising mainly on the upper body, head and spinal column. The risk of injury can be reduced through education, reinforcing the responsibility shared by each user, educational courses for Shapers, and factual analyses of accidents, thus enabling to lead this new sport which is becoming more and more popular.
Le but de ce travail est de déterminer l'incidence de risque de blessure sur les zones de nouvelles glisses, les snowparks. Notre étude a portée sur trois stations, Flaine, les 2 Alpes et les 7 Laux. Nous avons réalisé des comptages manuels sur ces snowparks pour vérifier les flux d'usagers annoncés par les stations et nous avons mis en évidence que l'incidence de risque de blessure ne pouvait être exprimé selon le nombre de passages à la remontée mécanique. L'étude prospective d'une population témoin d'usagers (114 personnes) a montré un nombre moyen de 10 passages sur le snowpark par journée skieur. La population masculine est majoritaire (78 à 84% selon la station), les skieurs représentent 36 à 53% des usagers, la connaissance des règles de sécurité est importante et le port du casque pourrait être amélioré (autour de 60% selon la station). Les moins de 20 ans pratiquent avec un niveau élevé (70% utilisent des modules de difficulté rouge et noire, p inf à 0,01), se protègent et connaissent les règles de sécurité. En s'aidant des résultats donnés par le réseau d'épidémiologie de Médecin de Montagne ( dont la méthodologie a été validé par l'Institut de Veille Sanitaire), Nous avons évalué l'incidence de risque moyenne de blessure en snowpark à 4,58 pour 1000 journées skieurs alors que l'incidence de risque pour l'ensemble pistes traditionelles et snowpark est de 2,78 pour 1000 journées skieurs, avec un Risque Relatif de 1,65. Les lésions sont fréquemment des fractures et des contusions, intéressent le membre supérieur, la tête et le rachis. Il peut être réduit par une éducation et une responsabilisation des usagers, une formation des shapers, une analyse factuelle de la traumatologie, accompagnant ainsi une discipline en maturation qui regroupe de plus en plus d'adeptes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011GRE15109_feuillie_benoit_1_D_.pdf (9.94 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00644619 , version 1 (24-11-2011)

Identifiers

Cite

Benoit Feuillie. Incidence de risque de blessure lors de la pratique des sports d'hiver dans les snowparks. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨dumas-00644619⟩
113 View
657 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More