La féminisation de la médecine générale en pratique‎ : du point de vue des étudiantes internes en médecine générale à Grenoble, entre attentes et réalité - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2011

La féminisation de la médecine générale en pratique‎ : du point de vue des étudiantes internes en médecine générale à Grenoble, entre attentes et réalité

Abstract

Objectives: To analyze the characteristics of private practice among female general practitioners working in Isère today, and to compare it to the expectations of female interns in general medicine studying in Grenoble (France). To determine if the difference between the two groups is slowing down the younger female physicians' wish to create their private practice. Method: Prospective quantitative study which included two cross-sectional surveys. We collected 84 answers from the interns and 79 answers from the general practitioners. Main results: We highlighted a significant difference between the interns' expectations and the general practitioners' reality. The average intern wishes to set up her private practice in a rural or semi-rural area and to work in partnership with other health professionals. She wishes to work a quarter of a day more per week than what is done by the actual general practitioner, with more and longer medical consultations per day. She intends to participate in local on-call duties. She fears difficulties concerning her medical practice, as well as the lack of a balanced life style between work and family. The two groups also have some similarities: the importance given to availability for patients, and their motivations towards private practice. Conclusion: The differences we established are slowing down the younger female physicians' wish to create their private practice. We suggest that efforts be continued to encourage early medical experience in primary care, and that the numerus clausus barrier existing between the first and second years of medical school should be raised to accommodate the growing numbers of female students.
Objectifs : Décrire et analyser l'exercice médical libéral des femmes généralistes en Isère aujourd'hui et le comparer aux attentes des femmes internes en médecine générale à Grenoble. Déterminer si la différence constatée est un frein à l'installation libérale. Méthode : Étude prospective quantitative composée de deux enquêtes transversales. Recueil de 84 réponses d'internes par messagerie électronique, et de 79 réponses de généralistes par entretien téléphonique. Résultats : Il existe un décalage significatif entre les attentes des internes et la réalité des généralistes installées. La future généraliste souhaite s'installer en zone semi-rurale voire rurale, travailler en association, et pratiquer un exercice mixte libéral et salarié. Elle souhaite travailler plus d'un quart de journée de plus que la généraliste actuellement installée, avec des consultations plus longues et plus nombreuses par jour. Elle compte largement participer aux gardes de secteur. Elle s'attend à plus de difficultés quant à l'exercice médical, et craint un manque d'équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Il existe plusieurs points communs entre les deux groupes : l'importance de la disponibilité pour les patients et les motivations pour l'exercice libéral. Conclusion : Les différences constatées sont un frein à l'installation des jeunes généralistes. Nous encourageons un contact précoce des étudiants avec les soins primaires, l'augmentation du numérus clausus pour y inclure la féminisation, et la revalorisation de la médecine générale. A l'échelle du système de soins, la réorganisation du travail médical et le développement des cabinets de groupe nous paraissent également importants.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011GRE15125_boyoud-ghidossi_celine_1_D_.pdf (844.12 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00653562 , version 1 (19-12-2011)

Identifiers

Cite

Céline Boyoud-Ghidossi. La féminisation de la médecine générale en pratique‎ : du point de vue des étudiantes internes en médecine générale à Grenoble, entre attentes et réalité. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨dumas-00653562⟩
192 View
1654 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More