Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Motivations des médecins généralistes de Haute-Normandie pour adresser leurs patients aux urgences‎ : comparaisons en fonction des caractéristiques des médecins

Résumé : Contexte : L'activité des urgences hospitalières a doublé entre 1990 et 2005. 16% des patients se présentant aux urgences sont adressés par le médecin traitant. Or, un certain nombre de patients, adressés par leur médecin généraliste, présentent un ou des problèmes de santé qui rentrent dans le champ des compétences des spécialistes de soins primaires. 75% des patients se présentant aux urgences avec ou sans lettre de leur médecin traitant ne sont pas hospitalisés. Objectif : Identifier et analyser les raisons qui conduisent le médecin généraliste à adresser ses patients aux urgences hospitalières. Identifier les caractéristiques des médecins généralistes qui utilisent les urgences hospitalières. Méthode : Un questionnaire a été envoyé aux médecins généralistes, installés et remplaçants, de Haute-Normandie par mail entre le 4 février et le 3 avril 2010. Ce questionnaire était basé sur les caractéristiques du médecin généraliste et la dernière consultation ayant nécessité l'envoi du patient aux urgences hospitalières. A partir de ces données, une analyse descriptive et inférentielle a été réalisée à l'aide des logiciels Excel, R Commander et SPSS. Résultats : Au total, 370 questionnaires ont été exploitables pour cette étude. Concernant les recours aux urgences par le médecin généraliste, les principaux résultats montrent que 53,5% des patients sont adressés aux urgences pour un besoin d'hospitalisation, 49,8% pour une urgence vitale, fonctionnelle ou douleur, 35,9% pour un avis spécialisé, 14,9% pour des délais trop longs d'examens complémentaires (biologie et/ou radiologie), 6,7% pour état de personne âgée sans proche à domicile, 4,5% pour aide insuffisante au domicile, 4,3% à la demande du patient ou de son entourage et 4% pour manque de place en hospitalisation directe. Les caractéristiques des médecins généralistes qui adressent le moins de patients aux urgences sont : moins de 100 actes hebdomadaires, médecins remplaçants et médecins situés à moins de 10 km d'un CH de proximité et à moins de 30 km du CHU. Conclusion : Cette étude a permis d'identifier les difficultés du médecin généraliste pour gérer les patients nécessitant une prise en charge complémentaire. Le développement des liens directs entre le médecin généraliste, les structures ambulatoires et l'hôpital pourrait permettre une prise en charge plus économique et confortable pour le patient.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00660627
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, January 17, 2012 - 11:07:21 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 18, 2012 - 2:37:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00660627, version 1

Citation

Yveline Sevrin. Motivations des médecins généralistes de Haute-Normandie pour adresser leurs patients aux urgences‎ : comparaisons en fonction des caractéristiques des médecins. Médecine humaine et pathologie. 2010. ⟨dumas-00660627⟩

Share

Metrics

Record views

313

Files downloads

321