Impact de l'utilisation de l'oxymétrie de pouls fœtal en cours de travail sur le pronostic obstétrical : à propos de 910 cas - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2009

Impact de l'utilisation de l'oxymétrie de pouls fœtal en cours de travail sur le pronostic obstétrical : à propos de 910 cas

Abstract

Il s'agit d'une étude rétrospective unicentrique qui compare un groupe de patientes pour lesquelles seul le pH au scalp pouvait être utilisé comme aide décisionnelle et un autre groupe pour lequel le recours à l'oxymétrie de pouls fœtal (OPF) était possible. L'objectif de notre étude était de savoir si la mise en place d'une politique d'OPF au sein d'une équipe obstétricale habituée à utiliser le pH au scalp permettait de diminuer le taux de césariennes sans détériorer l'état néonatal. Notre étude suggère que le recours possible à l'OPF est associé à une diminution du nombre de pH réalisés au cours du travail sans diminuer le taux global de césariennes, ni le taux de césariennes pour anomalies du rythme cardiaque fœtal, et que l'utilisation de l'OPF n'est pas associée à une morbidité néonatale.
Fichier principal
Vignette du fichier
Martin_Amandine.pdf (21.11 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-00668905 , version 1 (10-02-2012)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00668905 , version 1

Cite

Amandine Martin. Impact de l'utilisation de l'oxymétrie de pouls fœtal en cours de travail sur le pronostic obstétrical : à propos de 910 cas. Gynécologie et obstétrique. 2009. ⟨dumas-00668905⟩
103 View
313 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More