Évaluation par pupillométrie de l'efficacité d'une analgésie loco-régionale sous anesthésie générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Évaluation par pupillométrie de l'efficacité d'une analgésie loco-régionale sous anesthésie générale

Abstract

Background. Pupillary reflex dilation (PRD) appears as a reliable indicator of response to noxious stimulation. However, its ability to detect the effects of unilateral peripheral nerve block during general anaesthesia with opioids remains unknown. Methods. We studied 24 adult patients undergoing elective foot or ankle surgery. They each received unilateral popliteal sciatic nerve block with 0.75% ropivacaine and 1% lidocaine, then a steady-state infusion of propofol and remifentanil. Pupil diameters were measured before surgery using a video-based pupillometer to monitor PRD responses during bilaterally applied tetanic stimulation in the skin area innervated by sciatic nerve (5 s/60-mA/100 Hz). Results. No changes in systolic blood pressure, heart rate or bispectral index were found during tetanic stimulation. Pupillary response to tetanic stimulation varied substantially according to whether the leg was under normal or sensory nerve block conditions. Sensory nerve block led to a blunted maximal PRD response to noxious stimulation compared to the normal condition: median 2% from baseline versus 17%, respectively (P <0.01). A PRD response of less than 10% was indicative of abolished pain perception (sensitivity 96%, specificity 100%). The PRD difference between the two stimulated regions persisted over time through the 5-s long stimulus and the recovery phase. Conclusions. The effects of peripheral nerve block can be detected with the use of PRD response to slight noxious stimulation in patients receiving propofol-remifentanil anaesthesia. Pupillometry appears to be a sensitive approach to assess small changes in pain perception even during administration of opioids.
L'étude du réflexe de dilatation pupillaire en réponse à un stimulus nociceptif permet une évaluation objective de l'état d'antinociception du patient placé sous anesthésie générale. L'évaluation de l'efficacité des techniques d'ALR sous AG est difficile. Notre étude avait pour but de mettre en évidence une diminution du réflexe de dilatation pupillaire chez le patient sous anesthésie générale en réponse à un stimulus nociceptif appliqué en zone cutanée bloquée par une technique d'analgésie locorégionale. 24 patients bénéficiant d'une chirurgie du pied ou de la cheville sous anesthésie générale et bloc sciatique analgésique ont été inclus. En dehors de toute stimulation chirurgicale, nous avons enregistré successivement deux réflexes de dilatation pupillaire pour chaque patient. Le premier était en réponse à une stimulation appliquée en territoire sciatique bloqué, le deuxième en réponse à une stimulation appliquée en territoire sciatique controlatéral, non bloqué. Les enregistrements étaient standardisés sur 13 secondes et réalisés avec un vidéopupillomètre Neurolight® avec stimulateur intégré. La stimulation nociceptive calibrée à 60 mA pour une fréquence de 100 Hz était appliquée de la 4ème à la 8ème seconde. Les réflexes de dilatation pupillaire observés en réponse aux stimulations appliquées côté bloqué étaient significativement inférieurs à ceux observés en réponse aux stimulations appliqués en territoire non bloqué. Respectivement, les amplitudes étaient en médiane de 2% (1-4) et de 17% (13-24) (p<0,01). Il apparaît qu'une évaluation objective de l'efficacité d'une technique d'analgésie locorégionale par pupillométrie est possible sous AG.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15017_isnardon_sylvain_1_D_.pdf (1.78 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00683007 , version 1 (27-03-2012)

Identifiers

Cite

Sylvain Isnardon. Évaluation par pupillométrie de l'efficacité d'une analgésie loco-régionale sous anesthésie générale. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00683007⟩
164 View
911 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More