Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Réhabilitation respiratoire de patients BPCO ambulatoires : résultats chez des patients s'entraînant à domicile et chez des patients s'entraînant en hospitalisation de jour

Résumé : La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie fréquente et sera la 3ème cause de mortalité en France en 2020. La réhabilitation respiratoire est une étape clé de la thérapeutique. Il s'agit d'une prise en charge globale et pluridisciplinaire dont le réentraînement à l'effort constitue la pierre angulaire. Nous avons étudié de façon rétrospective les résultats d'un programme de réhabilitation respiratoire selon la façon de le mettre en œuvre : à domicile ou en hôpital de jour. Les deux principaux paramètres analysés étaient l'évolution de la distance parcourue au test de marche de 6 minutes (TDM6) et la qualité de vie liée à la santé après réhabilitation respiratoire (questionnaire du St George's Hospital). 56 BPCO (38H, 18F) ont été inclus dans un programme qui se déroulait au domicile (n 27, 3 à 5 séances par semaine, 1 séance supervisée) ou en centre (n = 29, 3 séances de 2 heures par semaine). Le groupe ville et le groupe hôpital étaient identiques pour le sexe, l'âge (61,7 ± 8,7 vs 62,1 ± 10)4 ans), l'IMC (26,4 ± 6,3 vs 28,4 ± 7,5 kg/m2), la fonction respiratoire (VEMS 1,2 ± 0,5 vs 1,3 ± 0,5 Vs, soit 43,8 ± 12,6 vs 46,9 ± 18,0%), la tolérance de l'effort initiale (VO2pic 13,4 ± 4,4 vs 13,2 ± 3,6 ml/min/kg; TDM6 430 ± 132 vs 434 ± 116 m). L'augmentation du TDM6 était faible dans le groupe ville et le groupe hôpital ( ± 12 ± 46 vs ± 13 ± 34 m, ns), comme le nombre de sujets ayant gagné 35 m ou plus (6/27 vs 8/29, ns) ou 10% ou plus (5/27 vs 5/29, ns). La qualité de vie dans les domaines "Activité" (- 8,6 ± 6,4 vs - 0,7 ± 17,7, p< 0,05), "Impact" (- 8,4 ± 6,5 vs 1,6 ± 11,7, p < 0,001) et au score "Total" (- 8,2 ± 4,0 vs 0,0 ± 8,8, p <0,001) était significativement améliorée dans le groupe domicile. Le domaine "Symptômes" était inchangé. La réhabilitation respiratoire en ville apparaît équivalente à celle effectuée à l'hôpital concernant l'évolution de la tolérance à l'effort et elle est plus performante concernant la qualité de vie. Elle permet une prise en charge pluridisciplinaire et globale dont le médecin généraliste doit être le véritable chef d'orchestre. Le rôle du médecin traitant est crucial afin de pérenniser les résultats de la réhabilitation respiratoire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00684201
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, March 30, 2012 - 6:06:28 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 14, 2016 - 7:51:34 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00684201, version 1

Citation

David Debeaumont. Réhabilitation respiratoire de patients BPCO ambulatoires : résultats chez des patients s'entraînant à domicile et chez des patients s'entraînant en hospitalisation de jour. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00684201⟩

Share

Metrics

Record views

364

Files downloads

6472