Obstacle au traitement de l'obésité infantile‎ : enquête auprès des familles défavorisées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Obstacle au traitement de l'obésité infantile‎ : enquête auprès des familles défavorisées

Pauline Robinet
  • Function : Author
  • PersonId : 763180
  • IdRef : 155698230

Abstract

[Introduction] Our goal was to find out the factors that make it difficult for families of obese children to pursue strategies against childhood obesity. [Methods] Our investigation was retrospective. It concerned families of obese children living in a ZUS (=Urban deprived zones) and who had stopped prematurely their follow-up in a health center. Two criteria of inclusion: age less than 18-year-old and obesity according to the international definition. Our hypothesis was that there are economic, psychological and cultural intra-family obstacles to the treatment of obesity. [Results] 54.8 % of the eligible families were questioned. At the beginning of the follow-up the average age was 9 years-old. 42.6 % of the children had less than a six-months-follow up. For 55.6% of the children, the age of adiposity rebound was between their 2nd and 3rd of life. 13.6 % of the heads of the parents did not work. Two main causes were found : discouragement for 48.5 % of families ( 95 % CI [36.4 %; 60.6 %]) and lack of family support for 35.3 % of them ( 95 % CI [24.4 %; 47.9 %]). 30.8 % of families (95 % CI [20.5 %; 43.4 %]) stopped care for economic reasons. 91 % of families were conscious of the consequences of long-term obesity for their child but only 66 % perceived a restriction in their daily activities because of their weight. [Conclusion] To fight childhood obesity the focus should be to modify the environment that leads to obesity rather than stigmatizing families.
[Introduction] Nous avons recherché des obstacles inhérents aux familles d'enfants obèses pouvant mettre en échec les stratégies de lutte contre l'épidémie d'obésité. [Méthodes] Notre enquête était rétrospective, portait sur les familles d'enfants obèses vivant en Z.U.S. et ayant arrêté précocement leur suivi pluridisciplinaire dans un centre de santé. Critères d'inclusion : âge inférieur à 18 ans, obésité selon la définition internationale. Notre hypothèse était qu'il existe des obstacles intra-familiaux économiques, psychologiques et culturels au traitement de l'obésité. [Résultats] 54.8% des familles éligibles ont été interrogées. L'âge moyen au début du suivi était de 9 ans. 42.6% des enfants ont eu un suivi inférieur à 6 mois. L'âge de rebond d'adiposité se situait entre 2 et 3 ans pour 55.6% des enfants. 13.6% des chefs de famille étaient inactifs. Deux principales causes ont été retrouvées : un découragement pour 48.5% des familles (IC 95% [36.4% ; 60.6%]) et un manque de soutien familial pour 35.3% d'entre elle (IC 95% [24.4% ; 47.9%]). Le problème économique touchait 30.8% des familles (IC 95% [20.5% ; 43.4%]). 91% des familles étaient conscientes des conséquences de l'obésité à long terme pour leur enfant mais seulement 66% percevaient une gêne quotidienne liée à leur poids. [Conclusion] Une modification de notre environnement obésogène en évitant de stigmatiser les familles est un point de départ de la lutte contre l'obésité infantile.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15021_robinet_pauline_1_D_.pdf (338.11 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00684209 , version 1 (30-03-2012)

Identifiers

Cite

Pauline Robinet. Obstacle au traitement de l'obésité infantile‎ : enquête auprès des familles défavorisées. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00684209⟩
152 View
648 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More