Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le monisme neutre chez W. James et E. Mach

Résumé : Le développement de notre argumentaire commence par remémorer l'épisode de la naissance du terme "monisme neutre", en prenant soin de rappeler son ancrage et son rôle dans la propre évolution de la philosophie de Russell. Cet éclaircissement est nécessaire pour faire émerger le cadre dans lequel le monisme neutre est compris et quels sont, selon Russell, les fondements sur lesquels il repose. Il nous permet de formuler avec plus de lucidité des hypothèses sur ce qui doit être entendu par monisme neutre et, par conséquent, sur ce que nous devons chercher dans les œuvres de James et Mach pour juger de la concordance de ces hypothèses avec les philosophies qu'ils ont réellement essayé de développer. Ensuite, nous procédons alternativement à un examen minutieux des thèses de Mach et James dans les œuvres que Russell a désignées comme étant le terreau de leur monisme neutre (L'analyse des sensations et Les essais d'empirisme radical). À partir de cette analyse, nous pouvons enfin et en dernier lieu évaluer la pertinence des hypothèses émises sur la nature du monisme neutre et son adéquation avec les systèmes proposés par Mach et James. Nous espérons ainsi avoir, à la fin de notre étude, rendu un éclairage plus vif sur les relations qui pouvaient philosophiquement unir deux des plus grands penseurs du début du XXe siècle.
Complete list of metadata

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00689986
Contributor : Uga Ufr Arsh <>
Submitted on : Friday, April 20, 2012 - 4:31:58 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:17 AM
Long-term archiving on: : Saturday, July 21, 2012 - 2:32:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00689986, version 1

Citation

Régis Catinaud. Le monisme neutre chez W. James et E. Mach. Philosophie. 2011. ⟨dumas-00689986⟩

Share

Metrics

Record views

490

Files downloads

1185