Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Analyse clinique, morphologique, phénotypique et moléculaire des adénocarcinomes nasosinusiens : à propos de 38 cas

Résumé : Les adénocarcinomes primitifs des sinus et des fosses nasales sont des tumeurs rares, affectant tout particulièrement les travailleurs du bois. Généralement de révélation tardive, leur pronostic est souvent défavorable. La classification OMS 2005 en distingue deux types : "intestinal ou ITAC" et "non intestinal". La parenté morphologique des ITAC avec les adénocarcinomes colorectaux fait évoquer la possibilité de mécanismes de carcinogenèse proches et des sensibilités thérapeutiques similaires, notamment aux nouvelles thérapies ciblées "anti-EGFR". OBJECTIFS : Caractériser le phénotype de ces tumeurs rares et évaluer l'expression de la protéine EGFR par des techniques immunohistochimiques et analyser leur génotype en recherchant la présence d'altérations somatiques des gènes EGFR et KRAS. MATERIELS ET METHODES : Trente-huit cas d'adénocarcinomes nasosinusiens ont été recensés au CHU de Rouen entre 1986 et 2010. Pour chacun d'entre eux, les données épidémiologiques, les modalités de traitement et le suivi ont été étudiés. De même, une relecture anatomopathologique et une caractérisation phénotypique ont été effectuées, à l'aide de colorations standards et de techniques immunohistochimiques (cytokératines 7 et 20, CDX2 et EGFR). Le génotypage d'EGFR et de KRAS a été réalisé à la fois par SNaPshot multiplex® sur les produits d'amplifications de l'exon 2 (codons 12 et 13) de KRAS et des exons 18, 20 et 21 de l'EGFR mais aussi par analyse des fragments d'amplification des exons 19 et 20 de l'EGFR . RESULTATS : Le sexe ratio était de 11,7H/1F, l'âge moyen au diagnostic de 64 ans. Dans la plupart des cas, une longue durée d'exposition au bois avait été retrouvée. Le principal signe fonctionnel était une obstruction nasale et la majorité des patients avaient bénéficié d'un traitement curatif chirurgical, souvent accompagné d'une radiothérapie. La classification TNM 2010 présentait un impact pronostic significatif, puisqu'un patient présentant une tumeur classée initialement "T3 ou T4" avait quasiment 5 fois plus de risque de décéder de sa pathologie (p=0,02). La majorité des sujets étaient atteints d'un adénocarcinome de type "intestinal" (CK20+,CDX2+,CK7+/-), 83% d'entre eux exprimaient la protéine EGFR. Treize pour cent de mutations ponctuelles KRAS (60% de type c.35G>A ;p.G12D) et aucune mutation EGFR ont été identifiées. Néanmoins, il n'a pas été retrouvée de corrélation significative entre le statut mutationnel et les données épidémiologiques, cliniques ou histologiques. Notre travail confirme que le phénotype et le génotype des ITAC sont proches de ceux des adénocarcinomes colorectaux, renforçant ainsi les hypothèses anciennes de l'oncogenèse de ces tumeurs. Cette parenté suggère également de proposer pour les cas non chirurgicaux, une approche thérapeutique identique à celle utilisée pour le traitement des carcinomes colorectaux métastatiques ; ceci devra être validé par un essai clinique. CONCLUSION : Chaque cas d'adénocarcinome nasosinusien devrait bénéficier d'une étude immunohistochimique incluant au minimum la cytokératine 20 et/ou le CDX2. Une positivité de ces immunomarquages orienterait plutôt vers une tumeur de type " intestinal ". Dans le cas des lésions évoluées, inopérables, une recherche en biologie moléculaire de mutations du gène KRAS devrait être effectuée, afin de proposer aux patients ne présentant pas de mutation de ce gène, une thérapie ciblée par des anticorps monoclonaux "anti-EGFR", qui ont prouvé leur efficacité contre les adénocarcinomes colorectaux métastatiques.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [122 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00706064
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, June 8, 2012 - 6:17:43 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Sunday, September 9, 2012 - 5:35:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00706064, version 1

Citation

Olivia Roels-Abramovici. Analyse clinique, morphologique, phénotypique et moléculaire des adénocarcinomes nasosinusiens : à propos de 38 cas. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00706064⟩

Share

Metrics

Record views

252

Files downloads

6261