Impact des comorbidités, de la qualité du sommeil et de la fragilité psycho-sociale sur la qualité de vie des personnes âgées - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Impact des comorbidités, de la qualité du sommeil et de la fragilité psycho-sociale sur la qualité de vie des personnes âgées

Abstract

Cette étude discute des relations entre la qualité de vie, les comorbidités, le sommeil et la fragilité psycho-sociale. L'objectif principal est d'étudier l'impact du poids total des comorbidités ainsi que de la qualité subjective du sommeil sur la qualité de vie des sujets âgés. Il s'agit d'une étude réalisée dans une population gériatrique (70 sujets) dont l'âge moyen est de 85 ans et hospitalisés dans divers services de gériatrie (aigu et SSR). L'évaluation de la qualité de vie, de la qualité du sommeil et des comorbidités est faite à l'aide des échelles standardisées, sur le mois précédant l'hospitalisation. Il s'agit respectivement de l'échelle WHOQOL-BREF (qualité de vie), Pittsburgh (qualité du sommeil) et CIRS-G (comorbidités). La qualité de vie est jugée sur quatre composantes de l'échelle WHOQOL-BREF : domaine physique (D1), domaine psychologique (D2), domaine social (D3) et environnemental (D4). Les résultats révèlent que le domaine physique de la qualité de vie (D1) est négativement affecté par le poids total des comorbidités et par le nombre de médicaments sur l'ordonnance d'entrée (avant l'hospitalisation). L'étude des influences de diverses pathologies sur la qualité de vie confirme une nette corrélation entre l'existence des troubles sensoriels visuels-auditifs et les domaines physique, psychique et environnemental de la qualité de vie. Le groupe de maladies cardio-vasculaires affecte d'une façon significative uniquement le domaine physique de la qualité de vie. La qualité de sommeil (PSQI) affecte de façon prédominante le domaine psychologique (D2) de la qualité de vie. La fragilité psycho-sociale est un autre axe fort avec influence sur la qualité de vie. Son rôle est étudié à l'aide d'un questionnaire libre, comprenant des items sur la solitude, désir d'avoir des aides ou de changer de logement, les enfants, le deuil, le conflit familial etc. Il existe une forte corrélation entre ce score et le domaine physique (D1) et psychologique (D2) de la qualité de vie. Ces données confortent le principe d'une évaluation gériatrique, dont l'objectif principal est une qualité de vie meilleure. Elles incitent même à renforcer ces évaluations sur trois points : le sommeil, les troubles sensoriels et l'évaluation psycho-sociale.
Fichier principal
Vignette du fichier
2012GRE15045_timotin_liliana_1_D_.pdf (3.28 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-00708276 , version 1 (14-06-2012)

Identifiers

Cite

Liliana Timotin. Impact des comorbidités, de la qualité du sommeil et de la fragilité psycho-sociale sur la qualité de vie des personnes âgées. Médecine humaine et pathologie. 2012. ⟨dumas-00708276⟩
304 View
3267 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More